Accueil > Développement durable > Nanosolar "Innovation de l’année 2007"

Nanosolar "Innovation de l’année 2007"

Le magazine Popular Science a décerné à Nanosolar son prix 2007 de l’innovation de l’année. Parmi les entreprises récompensées, on retrouve des entreprises comme Audi, Apple, et autres Pioneer. La start-up de la Silicon Valley fondée en 2001 à Palo Alto et qui compte parmi ses premiers investisseurs… Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google, voit les choses en grand : « A nous maintenant de faire en sorte qu’il y ait à l’avenir un panneau solaire sur chaque batiment » Mais Nanosolar, c’est qui, c’est quoi ?

Le concept et les enjeux – Source : http://www.bulletins-electroniques.com

La compagnie Nanosolar construit la plus grande usine de production de cellules solaires au monde en Californie près de San Jose. L’objectif est de produire 200 millions de cellules solaires par an soit une puissance cumulée de 430 mégawatts qui pourrait alimenter 300.000 habitations. Bien que les cellules silicium dominent actuellement la quasi-totalité du marché photovoltaïque, Nanosolar a choisi la technologie Cuivre Indium Sélénium (CIS) pour ses cellules solaires. Cette technologie présente plusieurs avantages par rapport aux cellules classiques en silicium. Premièrement, elle permet de s’affranchir de la pénurie de silicium qui affecte actuellement l’industrie photovoltaïque. Deuxièmement c’est une technologie couche mince qui ne nécessite que quelques micro-m de couches actives contre plusieurs centaines pour une cellule silicium cristallin. Enfin la cellule peut être construite sur un substrat flexible. Ceci ouvre la porte à la fabrication de panneaux de forme adaptée à leur utilisation.

Les progrès réalisé ces dernières années permettent aux cellules CIS d’approcher les rendements atteints par les cellules silicium polycristallin (autour de 12% de rendement). Nanosolar prétend avoir développé un procédé de fabrication qui réduit considérablement les coûts de production des cellules CIS, facteur qui a jusqu’ici freiné le développement commercial de ces cellules. Derrière l’entreprise on retrouve Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google. Sentant que le solaire a maintenant le vent en poupe, ils ont décidé d’investir massivement pour le développement de Nanosolar. Distancés par le Japon et l’Allemagne dans la course à la production de panneaux solaires et de plus en plus préoccupés par leur situation énergétique, les Etats-Unis semblent en passe de réagir et ce projet en est un exemple tout comme le récent programme d’incitation pour le solaire en Californie. C’est aussi l’opportunité de renforcer sa position dans un marché des énergies renouvelables à la croissance exponentielle dont la valeur est déjà de 40 milliards de dollars et pourrait atteindre 170 milliards en 2015.

Comment ça marche ?

Je vous suggère de visionner cette excellente animation qui provient du site de Popular Science. Une fois sur la page, cliquez sur le bouton situé en haut de l’image du panneau solaire et intitulé « SEE HOW IT WORKS »

Articles proches :

celec Développement durable

  1. 22/02/2008 à 14:59 | #1

    salut, sympa ton blogv ! vraiment agreable de lire tes billets. pour en reveni a ce billet, parfoisc ertaines parentheses en disent bien + qu le reste de la phrase: on retrouve des entreprises comme audi:)

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Nanosolar "Innovation de l’année 2007"

Déposer un commentaire à l'article : Nanosolar "Innovation de l’année 2007"