Accueil > Développement durable, Environnement, Santé > Séminaire: « L’eau, bien commun de l’humanité »

Séminaire: « L’eau, bien commun de l’humanité »

Face aux enjeux liés à l’eau et à l’approche du Forum Mondial de l’Eau, France Libertés et Une seule planète organisent du 17 au 19 novembre un séminaire sur le thème de l’eau, bien commun de l’humanité. Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la semaine de la solidarité et aura lieu à l’espace Mains d’oeuvres de Saint-Ouen.

  • Les enjeux de l’eau au 21ème siècle

L’eau fait partie des enjeux majeurs du 21ème siècle. L’Assemblée Générale des Nations Unies a attendu Juillet 2010 pour reconnaître le droit humain à l’eau, et l’eau comme bien commun. D’ici 2015, 672 millions de personnes seront privées d’eau potable, et notamment en Afrique subsaharienne.

L’accès à l’eau potable implique aussi un accès à l’assainissement des eaux usées, qui est un réel enjeu dans de nombreuses régions du monde.

Au Mali, par exemple, 69% de la population n’a pas accès à un assainissement de l’eau (selon la Fondation Jacques Chirac), ce qui a des conséquences dramatiques sur la santé, et surtout sur les enfants (1,5 millions d’enfants meurent chaque année après avoir absorbé de l’eau souillée, selon le WWAP – Water World Assessement Programm). Dans les grandes métropoles des pays émergeants comme au Brésil par exemple, malgré les efforts fournis pour garantir un accès à l’eau potable, les difficultés d’assainissement des eaux usées persistent. Selon Trata Brasil (un institut indépendant), 81 des plus grosses villes brésiliennes déversent chaque jour 5 milliards de litres d’eaux usées dans la nature, et 112 milliards d’Euros d’investissement seront nécessaires d’ici 2030 pour améliorer cette situation.

La question de l’assainissement de l’eau sera abordée en mars 2012 à Marseille pour le 6ème Forum Mondial de l’Eau, dont les trois thèmes principaux seront: l’accès effectif à l’eau et à l’assainissement, la coopération transfrontalière et l’implication des collectivités locales. L’objectif est de parvenir à l’adoption d’une « déclaration de Marseille » qui pourrait prendre la forme d’un nouveau pacte mondial.

  • A propos de France Libertés et Une seule planète

La fondation France Libertés a été fondée en 1986 par Danielle Mitterand et reconnue d’utilité publique en 1991. L’idée initiale était de trouver des alternatives à la mondialisation du commerce et de la finance. La Fondation est soutenue par de nombreux partenaires, entreprises, associations, ONG ou bien partenaires institutionnels. Les thèmes qu’elle aborde concernent l’accès à l’eau potable, les droits des peuples et la reconsidération de la richesse.

Une seule planète est un réseau organisé par plusieurs associations Européennes et des pays du Sud. Le but est de sensibiliser et d’interpeller les citoyens et décideurs sur une gestion plus durable des ressources naturelles. Le projet tourne autour de cinq thèmes concrets : l’exploitation forestière, les ressources halieutiques et la pêche, les agro-carburants, les ressources extractives et l’eau.

  • Séminaire organisé par France Libertés et Une seule planète

Dans le cadre de la semaine de la solidarité, les associations France Libertés et Une seule planète organisent un séminaire ayant pour thème : « L’Eau, bien commun de l’humanité ». Ce séminaire aura lieu du 17 au 19 novembre à l’espace Mains d’œuvre de Saint Ouen (93, Seine Saint-Denis).

L’objectif de ce séminaire est de permettre la rencontre et les échanges entre différents experts tels que des chercheurs, associations et étudiants autour des enjeux liés à l’eau. Les propositions issues de ces échanges seront capitalisées et publiées, afin de constituer un plaidoyer auprès des instances régionales, nationales et internationales. Ce plaidoyer sera porté lors du Forum Mondial de l’Eau à Marseille en mars 2012.

Le jeudi 17 novembre, le matin aura lieu une présentation des enjeux par des spécialistes, à travers un cycle de conférences plénières (inscription de l’eau au patrimoine commun, droit effectif de l’eau, gestion transparente et concertée de l’eau, eau et énergie). L’après-midi sera consacré à des ateliers sur les thèmes abordés le matin.

Le programme est le même pour le vendredi 18 novembre, sur des thèmes différents : paradoxes du discours néolibéral, gestion publique et participative citoyenne de l’eau, sensibilisation et plaidoyer.

Pour clôturer ce séminaire, le samedi 19 novembre aura lieu une conférence grand public sur le thème : « Eau, bien commun du vivant ».

Vous pourrez trouver le programme détaillé du séminaire en cliquant ici.

  • Avis Sequovia

Chaque année, la semaine de la solidarité internationale est l’occasion de se sensibiliser à la solidarité et aux enjeux du développement durable. Le séminaire organisé par France Libertés et Une seule planète s’inscrit donc parfaitement dans ce cadre, puisque la gestion de l’eau fait partie des grands enjeux de notre siècle.

L’accès à l’eau et à l’assainissement sont à la fois des enjeux de santé publique mais aussi environnementaux. En effet, les risques sanitaires causée par le manque d’assainissement sont un réel fléau (dysenterie, choléra…). Mais la pollution des eaux et la déviation des cours d’eau, ajouté aux sécheresses causées par le réchauffement climatique ont également des gros impacts sur les écosystèmes et sur la biodiversité.

Articles proches :

Lise Développement durable, Environnement, Santé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Séminaire: « L’eau, bien commun de l’humanité »
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Séminaire: « L’eau, bien commun de l’humanité »

Déposer un commentaire à l'article : Séminaire: « L’eau, bien commun de l’humanité »