Accueil > Développement durable > Le Guide du Routard du Tourisme durable

Le Guide du Routard du Tourisme durable

Les éditions du Guide du Routard publient leur 1er guide sur le tourisme durable. Forte de son expertise environnementale, l’ADEME a contribué à l’élaboration de ce guide pour mieux concilier développement durable et essor du tourisme. L’importance de la sensibilisation du public est un axe fort du Grenelle Environnement. Ainsi ce livre permet à chacun d’entre nous d’appréhender l’impact environnemental de nos voyages et de participer au développement du tourisme durable, démarche nécessaire à la préservation du patrimoine culturel et naturel mondial.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) prévoit 1,5 milliard de touristes dans le monde en 2020, soit 21 % de la population mondiale. S’il s’agit d’une véritable opportunité économique et sociale pour les destinations touristiques, les conséquences sur l’environnement pourraient être considérables. Un développement touristique non maîtrisé risquerait, à long terme, d’altérer la qualité du patrimoine naturel et culturel local.

  • Le Guide du Routard du Tourisme durable : une action concrète pour l’ADEME

Le tourisme durable implique toutes les parties prenantes : tours opérateurs, voyagistes, professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, gestionnaires d’espaces naturels, opérateurs des domaines skiables, collectivités locales… L’ADEME soutient de nombreuses initiatives des acteurs du tourisme : amélioration énergétique des bâtiments touristiques, intégration d’énergies renouvelables en hôtellerie et campings, création du concept d’éco-gîtes ou promotion des écolabels français et européens. Elle incite également les touristes à privilégier des services touristiques plus respectueux de l’environnement.

C’est pourquoi l’ADEME, avec le Comité 21, a apporté son expertise afin d’alimenter la rédaction de ce guide, tout particulièrement sur l’état des lieux du tourisme durable dans le monde, la définition et les notions à connaître, ainsi que les acteurs de ce secteur.

  • Quelques exemples d’actions en France…

En 2006, l’ADEME et Voyage-sncf.com ont collaboré à la création de l’EcoComparateur® des émissions de CO2 des voyageurs. Partenaire de l’association nationale des maires des stations de montagne depuis mai 2007, l’agence a accompagné des opérations de Bilan CarboneTM, soutenu des démarches de management environnemental et de sensibilisation des touristes des stations de sport d’hiver à leurs impacts. Depuis plusieurs années, l’ADEME participe également aux opérations Ports Propres menées en région Languedoc-Roussillon et PACA. Soutenus par l’Agence de l’eau et les DIREN, les labels décernés concourent à l’amélioration de la qualité environnementale des ports de plaisance PACA (gestion des déchets, qualité des eaux…). Enfin, dans le secteur hôtelier, l’ADEME s’est engagée à promouvoir certaines démarches innovantes du programme « Earth Guest » du groupe ACCOR, afin de permettre une meilleure diffusion des bonnes pratiques à l’ensemble de la branche hôtellerie, restauration et discothèques.

  • D’autres actions d’envergure

D’autres actions d’envergure témoignent de cette volonté de l’ADEME à développer le tourisme durable dans le secteur hôtelier :

  • Depuis 2007, l’agence accompagne une dizaine d’hôtels de la région Aquitaine dans le processus de certification à l’éco-label européen.
  • En 2003, les gîtes de France en PACA ont développé avec l’aide de l’agence le label « Ecogites ». Ce label est décerné aux gîtes respectant démarche environnementale et sensibilisation de leur clientèle à la protection de l’environnement. …

et à l’étranger Dans le cadre d’une coopération de longue date avec le Vietnam, l’ADEME a soutenu l’Administration nationale du tourisme vietnamien (VNAT) pour la réalisation d’un « Guide des Hôtels verts » en 2007, qui permet au gestionnaire de mettre en place une politique de management environnemental dans son hôtel. Elle a également contribué à :

*la réhabilitation du patrimoine architectural à Pondichéry, en Inde (2006) ;
*la diffusion de l’énergie solaire thermique dans le secteur hôtelier au Maroc (2003-2005) ;
*le développement de projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables aux Maldives pour un tourisme durable dans les îles (2005).

  • Groupe de travail international sur le développement du tourisme durable

En 2006, le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) ont créé le Groupe de travail international sur le développement du tourisme durable (GTIDTD). A partir des projets pilotes menés à Madagascar et au Vietnam, l’ADEME et le PNUE travaillent actuellement à la réalisation d’un outil Internet de management environnemental pour les petits et moyens hôtels dans les pays en développement.

Ces actions à la fois concrètes et d’envergure témoignent de la volonté de l’ADEME à contribuer au développement du tourisme durable.

Source : Ademe

Articles proches :

Claire Nobilet Développement durable , , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Le Guide du Routard du Tourisme durable

Déposer un commentaire à l'article : Le Guide du Routard du Tourisme durable