Accueil > Alimentation > Le salon SIEITA pour l’irrigation de la région Tadla-Azilal

Le salon SIEITA pour l’irrigation de la région Tadla-Azilal

Malgré d’importantes ressources en eau, le Maroc fait face à une sécheresse structurelle et une croissance soutenue de la demande en eau liée à la progression démographique, le développement de l’irrigation, l’expansion du tourisme…C’est dans ce contexte que se tiendra le Sieita (Salon International de l’Eau et de l’Irrigation) du 19 au 22 octobre 2011 à Béni Mellal (MAROC).

 

  • Les enjeux du salon SIEITA

La rationalisation de la ressource en eau est l’un des enjeux du Plan Maroc Vert, véritable politique de relance de l’agriculture. En matière d’irrigation, l’Etat prévoit l’introduction de systèmes à économie d’eau sur 670 000 Ha d’ici 2020 contre seulement 150 000 Ha aujourd’hui.  Dans la seule région du Tadla Azilal, l’un des 9 grands périmètres irrigués du Maroc, quelque 126 000 agriculteurs sont  concernés  et  plus  de  88  000  Ha  doivent  être  progressivement  reconvertis  du  gravitaire  au  localisé (49 000 Ha en collectif et 39 000 Ha en individuel).

  • Le salon SIEITA

SIEITA, premier Salon International de l’Eau et de l’Irrigation de la région Tadla-Azilal, s’inscrit en droite ligne de cette stratégie. Rendez-vous incontournable pour tous les professionnels de l’eau et de l’irrigation, le salon rassemblera pendant 4 jours les équipements, les techniques et les services capables de répondre aux enjeux de la bonne gestion et de la préservation des ressources en eau au Maroc.
Organisé sous initiative royale et en partenariat avec le Ministère marocain de l’Agriculture, SIEITA réunira du 19 au 22 octobre 2011 à Béni Mellal, 100 exposants qui présenteront une offre internationale et diversifiée à 5 000 visiteurs professionnels issus de l’agriculture, des collectivités locales, de l’industrie, et du secteur tertiaire.

  • Qui expose ?

Destiné aux professionnels, le salon SIEITA réunira à Béni Mellal les grands acteurs marocains de l’eau et de l’irrigation, sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, et les principaux opérateurs, fournisseurs d’équipements et prestataires de service internationaux de ces secteurs.

  • Avis de Sequovia

C’est un projet ambitieux que prépare le Maroc pour l’agriculture. Il reste cependant un frein au plan Maroc Vert de la part de l’UE puisque l’accord agricole entre l’UE et le Maroc n’a pas reçu le soutien de la Commission à l’Agriculture du Parlement Européen. Les principales raisons invoquées concernent les inquiétudes des producteurs européens (et surtout espagnols, hostiles à la concurrence du Maroc)  ainsi que les normes sanitaires et environnementales. La question de l’augmentation du nombre de plantations de fruits et légumes dans le territoire du Sahara Occidental pose ainsi problème.

Articles proches :

Leonard Lenglemetz Alimentation , , ,

  1. Barriot
    20/07/2011 à 20:22 | #1

    Ces informations sont très intéressantes et ce Salon constitue une formidable opportunité « business » pour les sociétés qui y participeront. D’autant plus que les agriculteurs locaux pourraient bénéficier de subventions du Gouvernement marocain allant de 80 à 100%!!!!

  2. Noli Broc
    22/07/2011 à 10:03 | #2

    Très bonne initiative, l’eau est un réel enjeu surtout lorsque l’on sait que 70% s’évapore en chemin à cause de mauvaises structures et que l’agriculture et l’industrie consomment plus de 90% de cette ressource.

    J’espère que le salon abordera l’ensemble des thématiques sur l’eau que sont la polution, le traitement et la récupération.

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Le salon SIEITA pour l’irrigation de la région Tadla-Azilal

Déposer un commentaire à l'article : Le salon SIEITA pour l’irrigation de la région Tadla-Azilal