Accueil > Développement durable > L’ADEME renforce sa coopération avec la Tunisie

L’ADEME renforce sa coopération avec la Tunisie

Après un partenariat particulièrement fructueux avec la Tunisie dans le secteur de la maîtrise de l’énergie, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) étend ses actions de coopération à la gestion des déchets. A l’occasion de la visite du Président de la République à Tunis, Chantal JOUANNO, présidente de l’ADEME, a signé le 29 avril 2008, avec Mounir FERCHICHI, directeur général de l’Agence nationale tunisienne pour la Gestion des déchets (ANGed) un nouvel accord-cadre formalisant la coopération de l’ADEME avec son homologue tunisien.

L’accord-cadre entre l’ANGed et l’ADEME a pour objectif d’accompagner l’Etat tunisien dans le développement des filières de traitement de déchets locales et dans la réalisation d’outils méthodologiques adaptés.

Ce nouvel accord-cadre s’inscrit dans la continuité de la coopération franco-tunisienne menée depuis une dizaine d’années, pour laquelle l’ADEME a apporté ses compétences techniques et son réseau d’experts dans le domaine de la gestion des déchets. L’ADEME a notamment soutenu des travaux de recherche sur la caractérisation des déchets et des filières de traitement des ordures ménagères dans les pays en développement avec, comme objectif, une application à la Tunisie. Connaître la composition des déchets est indispensable. C’est la méconnaissance du type de déchets, ajoutée à l’utilisation de technologies peu adaptées au contexte local qui est en grande partie à l’origine des difficultés rencontrées pour le développement d’un système fiable de traitement des déchets. Les résultats de ces recherches sur la caractérisation ont démontré que la fraction valorisable par compostage était de près de 68% de la totalité des déchets produits. On estime à près de 300 000 tonnes la quantité compostable sur la zone du seul Grand Tunis.

La coopération avec l’ANGed portera essentiellement sur les déchets ménagers et hôteliers, notamment le domaine traitement par compostage.

Les principaux axes de coopération porteront sur :

  • L’assistance à la normalisation d’une méthode de caractérisation des déchets ménagers ;
  • L’élaboration de propositions pour la conception et l’exploitation des décharges contrôlées de déchets ménagers et assimilés et, notamment, pour la décharge du Grand Tunis ;
  • L’accompagnement de l’ANGed dans la définition de campagnes de sensibilisation et de communication.
  • La sensibilisation à la prévention des déchets, le secteur de l’hôtellerie, en pleine expansion dans le pays, pouvant constituer une priorité ;
  • L’appui à la mise en œuvre d’une stratégie nationale de compostage des déchets organiques et des boues de stations d’épuration urbaines.
  • Le soutien à l’ANGed dans des actions ponctuelles, telles que la réhabilitation des décharges non contrôlées, la mise en place de filières de valorisation des emballages et la mise en place d’une filière pour les déchets des équipements électriques et électroniques DEEE.

Dans ce cadre, et en accompagnement de son expertise, l’ADEME mettra à disposition un ensemble d’outils méthodologiques sur ces sujets et organisera des échanges avec les principaux acteurs des filières concernées, en liaison avec les éco-entreprises françaises présentes en Tunisie.

Zoom sur les missions de l’Agence Nationale tunisienne de Gestion des Déchets (ANGed)

Mission

  • Proposer la mise en œuvre de mécanismes et d’incitations économiques en vue de réaliser les objectifs tracés par la stratégie nationale de gestion des déchets.
  • Contribuer à l’élaboration de textes législatifs et réglementaires tunisiens.
  • Réaliser des projets et mettre en œuvre des mesures inscrites aux programmes nationaux de gestions des déchets.
  • Assister et soutenir les communes et les industriels dans le cadre de la gestion durable des déchets.
  • Promouvoir le partenariat entre les différentes parties prenantes : collectivités locales, les industriels et les particuliers.
  • Piloter les programmes publics de gestion des déchets.
  • Assurer le suivi des programmes et systèmes de collecte, de recyclage et de valorisation des déchets.
  • Exploiter et entretenir les établissements des déchets dangereux qui sont réalisés par l’Etat.
  • Contribuer au renforcement des expertises nationales dans le domaine de la gestion des déchets.
  • Aider dans la prospection des financements nécessaires dans le cadre de la coopération internationale en vue de mettre en œuvre les programmes et les projets relatifs à la gestion des déchets.
  • Elaborer les programmes de sensibilisation dans le domaine de la gestion durable des déchets.

Domaines d’intervention

  • Gestion des déchets ménagers, réalisation de décharges contrôlées et de centres de transfert
  • Exploitation des décharges contrôlées
  • Fermeture et réhabilitation des décharges anarchiques
  • Rationalisation de la gestion, de stockage et de transfert des déchets industriels et spéciaux
  • Mises en place de filières de collecte et de valorisation (déchets plastiques, piles)
  • Coopération et financements internationaux
  • Etudes et recherches
  • Communication et sensibilisation des publics

Source : www.ademe.fr

Articles proches :

celec Développement durable

  1. mejri
    08/01/2010 à 21:34 | #1

    je veux monter une unité de traitement des boues des stations d’epuration des eaux usee urbin en tunisie .
    -peutent avoir des documents pour ce sujet?
    -comment je peut me coperer avec la societe ADEME?
    -est si je peut avoir des adresses pour les contacter?

  2. obay bessem
    13/08/2010 à 02:51 | #2

    je suis intéressé par la procédure compostage.puis je avoir des renseignements en ce sujet? Je connais déjà les méthodes amateurs pouvez vous éclaircer les méthodes industrielles et merci.

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : L’ADEME renforce sa coopération avec la Tunisie

Déposer un commentaire à l'article : L’ADEME renforce sa coopération avec la Tunisie