Accueil > Développement durable > Tennis et environnement : quand Roland Garros se met au vert

Tennis et environnement : quand Roland Garros se met au vert

La Fédération Française de Tennis a entrepris une démarche de responsabilité écologique et sociale, en mettant en oeuvre un programme d’action « Tennis et Environnement ». Son lancement aura lieu le lundi 26 mai, à 11 heures, à Roland-Garros, en présence de Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie et du Développement durable. Explications.

La protection de l’environnement et le développement durable sont aujourd’hui au coeur des préoccupations de nos sociétés modernes. Consciente de ses responsabilités, la Fédération Française de Tennis entend prendre en compte de manière active les problématiques environnementales, à la fois dans le cadre de l’organisation de ses deux événements majeurs, les Internationaux de France et le BNP Paribas Masters, mais également dans le fonctionnement fédéral au quotidien.

Elle a ainsi adopté un programme global écoresponsable « Tennis et Environnement », établi en partenariat étroit avec l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Le lancement officiel de cette grande campagne interviendra lors des prochains Internationaux de France et sera formalisé par la présence à Roland-Garros du Ministre de l’Ecologie et du Développement durable, Jean-Louis Borloo, le lundi 26 mai 2008, à 11 heures.

Lancement du programme : Roland-Garros 2008

Afin de promouvoir une organisation limitant au maximum ses impacts sur l’environnement, la Fédération Française de Tennis réalisera, dans un premier temps, un Bilan Carbone TM du tournoi. Il s’agit d’une évaluation de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre engendrées directement et indirectement par la compétition. Ce bilan servira notamment à déterminer pour les années à venir les priorités d’actions.

Mais dès l’édition 2008, toute une série d’initiatives seront prises afin de limiter l’impact du tournoi sur l’environnement, en matière de consommation d’énergie et de protection de l’environnement, sans toutefois altérer la réussite de l’événement. Les actions de ce programme se déclinent sur des domaines aussi variés que les transports, la communication, la collecte et le tri des déchets, la restauration, les produits de la marque Roland-Garros et la sensibilisation des publics.

Opération « balle jaune »

Le programme « Tennis et Environnement » comprend également une application quotidienne, dans le cadre de la vie fédérale. La Fédération Française de Tennis a initié une opération de recyclage des balles. Cette opération sera lancée, dans un premier temps, au sein de quelques ligues « pilotes », comme la Seine-et-Marne, la Provence, le Lyonnais ou le Midi-Pyrénées, en partenariat avec la société COVED. Les balles seront alors collectées et traitées. Le caoutchouc récupéré sera ensuite utilisé pour fabriquer des dalles et des tapis pour le sport à destination des scolaires et des associations.

Cette opération sera détaillée à l’occasion de la présentation du programme « Tennis et Environnement », le lundi 26 mai, à 11 heures, à Roland-Garros.

Articles proches :

celec Développement durable

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Tennis et environnement : quand Roland Garros se met au vert
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Tennis et environnement : quand Roland Garros se met au vert

Déposer un commentaire à l'article : Tennis et environnement : quand Roland Garros se met au vert