Accueil > Développement durable > Des étiquettes de mesure de la performance énergétique affichées sur les bâtiments publics de votre ville.

Des étiquettes de mesure de la performance énergétique affichées sur les bâtiments publics de votre ville.

L’association européenne Energie-cités encourage depuis 2003 les municipalités à afficher les performances énergétiques de leurs bâtiments. Cette campagne intitulée « Display » a pour objectif de sensibiliser les autorités locales aux problèmes environnementaux. Et votre ville ?…

L’enjeu est aussi d’engager et responsabiliser chaque citoyen sur ses consommations énergétiques pour les réduire, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et réaliser des économies financières, indique Energie-Cités. Une municipalité européenne de 100.000 habitants peut dépenser 1.5 millions d’euros pour l’énergie de ses bâtiments publics. En réduisant ses consommations énergétiques de seulement 1%, elle économise 15.000 euros, explique l’association. Avec 10% de réduction, elle peut réinvestir 150.000 euros.

Chaque municipalités peut inscrire ses bâtiments sur le site de la campagne « display ». Un outil de calcul des performances énergétiques en ligne est disponible et permet d’évaluer l’immeuble selon 3 critères :

- consommation d’énergie

- émission de CO2

- consommation en eau.


Une étiquette donne alors une évaluation de A à G, du vert foncé au rouge écarlate si les performances sont mauvaises. Un poster est affiché sur le bâtiment public pour en informer la population.

A ce jour 6066 bâtiments à travers l’Europe ont été évalués. Au palmarès des meilleurs villes française par nombre de posters affichés sur les bâtiments publics : Ville de Rennes : 285; Ville de Dunkerque : 155; Ville d’Echirolles : 123; Ville de Niort : 119; Ville de Saint-Etienne : 116;

Si vous êtes élu ou responsable municipal, rejoignez la campagne européenne « Display ».

Nous invitons tous les citoyens à encourager leurs municipalités à participer à cette initiative pour l’environnement en transmettant cette information à leurs élus.

Que votre ville participe déjà ou pas encore, vous pouvez apporter vos témoignages sur le blog de sequovia.

Cette initiative est encore volontaire même si le diagnostic performance énergétique (DPE) rend déjà obligatoire depuis le 1er juillet 2007, sous certaines conditions, la publication de ces caractéristiques. Cela ne concerne pour le moment que les bâtiments d’une surface utile de plus 1000 m².

A noter que le décret du 19 mars 2007 va encore renforcer la réglementation de la performance énergétique des bâtiments existants publics comme privés et l’affichage de leurs performances.

Ainsi à partir du 1er novembre 2007, les chaudières, les fenêtres, les isolations, les radiateurs, les ballons de production d’eau chaude, les climatiseurs, etc., installés à l’occasion de tous travaux de réhabilitation d’un bâtiment existant devront respecter des exigences de performance énergétique.

Dès 2008, les maitres d’ouvrage devront réaliser une étude comparative de l’intérêt des différentes sources d’énergie avant toute réhabilitation lourde et toute construction neuve dès lors que le bâtiment fait plus de 1.000 m². Les bâtiments publics devront être «exemplaires»: dès 2008, les gestionnaires des bâtiments les plus importants devront afficher de manière visible du public le diagnostic de performance énergétique du bâtiment.

Décret n° 2007-363, 19 mars 2007, JO 21 mars 2007.

Et dans votre entreprise ?

Les obligations relatives au bâtiments publics, tels que le DPE Diagnostic performance énergétique et son affichage, seront élargies au bâtiments privés à compter de 2008. Ces mesures seront certainement très efficaces pour lutter contre des habitudes d’utilisation coûteuses et néfastes pour l’environnement. Ainsi les nombreuses climatisations fonctionnant sans arrêt et consommant beaucoup d’énergie devront être réglés sur une température raisonnable, sauf contrainte d’usage particulière.

A noter que la campagne « Display » du programme « Towards Class A » est désormais ouverte aux initiatives privées. Les entreprises du secteur privé sont donc maintenant invitées a rejoindre et participer à cette campagne. Les entreprises ne réagiront peut être pas à cette opportunité. Il y a pourtant tant à gagner en terme d’économie d’énergie et d’image. Les entreprises françaises seront-elles prendre ce virage inévitable sans se faire reléguer au bas fond du classement des entreprises vertes européennes ?

Les modalités d’inscription pour les entreprises.

Sequovia suivra attentivement ce sujet dans les mois à venir.

Articles proches :

Franck Développement durable

  1. JP
    08/07/2007 à 17:16 | #1

    Ca va dans le bon sens, reste à voir qui va jouer le jeu…et je me demande s’il ne faudrait pas aussi être plus directif d’une manière générale sur le sujet (en imposant d’importantes diminutions là où l’on sait que c’est possible et que cela ne nécessite pas des moyens pharaoniques)

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Des étiquettes de mesure de la performance énergétique affichées sur les bâtiments publics de votre ville.

Déposer un commentaire à l'article : Des étiquettes de mesure de la performance énergétique affichées sur les bâtiments publics de votre ville.