Les acteurs du commerce équitable font leur show

Quinzaine du Commerce Equit.La Quinzaine du Commerce Equitable, qui se déroulera du 14 au 29 mai dans toute la France, sera l’occasion pour Paris de revêtir son habit de lumière et d’accueillir le défilé de tous les acteurs du commerce équitable et de la mode éthique. Cet évènement, prévu le samedi 21 mai, aura pour objectif de sensibiliser le grand public à d’autres modes de production et de consommation que ceux qu’il connaît déjà. Cette 11eme édition de la Quinzaine du Commerce Equitable sera placée sous le thème de la consommation responsable. Il s’agira de promouvoir les spécificités du commerce équitable tout en affichant et en affirmant leur appartenance à un mouvement plus large basé sur la promotion d’une consommation plus citoyenne et de modes de production durables.

 

 

 

  • Un moment fort à ne pas manquer

Cette quinzaine de mai se veut partisane d’une consommation plus durable et plus solidaire. Dans cette optique, les organisations de commerce équitable ont souhaité s’allier à l’ensemble du mouvement de promotion d’une consommation axée sur la solidarité, la proximité et le biologique afin de renforcer leur message auprès du grand public.

Afin d’être cohérent dans leur message, les organisations ont redéfini les prémisses du consommer responsable :
• S’engager pour défendre une production et une alimentation durable pour tous,
• Remettre l’homme et l’environnement au centre de l’économie et des échanges,
• Soutenir l’ensemble des producteurs d’ici et d’ailleurs en leur garantissant une juste rémunération,
• Refuser d’ignorer la situation de ceux qui sont géographiquement loin de nous mais dont les produits font notre quotidien,
• Etre solidaire au-delà des frontières.

Pendant 15 jours, les acteurs engagés dans le commerce équitable (entreprises, associations, collectivités…) et des milliers de sympathisants proposeront de multiples animations pour mieux connaître le commerce équitable. Petits-déjeuners, concerts, débats, projections de films ou encore promotion sur les produits issus du commerce équitable rythmeront cette quinzaine. C’est également l’occasion pour les acteurs d’exprimer un message politique fort sur le sens profond du projet porté par le commerce équitable et sur les impacts concrets qu’il engendre au Sud pour améliorer les conditions de vie des producteurs.

  • Le défi parisien : la Fairpride

A l’instar de la Gaypride, qui attire la foule depuis maintenant plus de 30 ans, la Fairpride se lance le défi de mobiliser un maximum de monde lors du samedi 21 mai à Paris. La Fairpride est un défilé festif, multi-acteur, et solidaire réunissant les acteurs du commerce équitable, de la mode éthique, et du secteur de la solidarité au sens large. Le cortège de la Fairpride débutera dans le 20ème arrondissement de Paris, place de la Mairie et déambulera dans les rues de Paris en laissant sur son passage un message de solidarité, d’équité et de citoyenneté. Cette journée promet d’être rythmée par bon nombre d’animations plus festives les unes que les autres : théâtre de rue, danses latinos et autres fanfares seront au programme, avant d’aller se restaurer Place Baudoyer, où un apéro éthique sera organisé au Village Bio Equitable. Initié par Artisans du Monde, la Fairpride réunira entre autres Max Havelaar, Alter Eco et Ethiquable.

  • Des chiffres en constante progression

La Quinzaine du Commerce Equitable sensibilise les citoyens et a permis ces six dernières années de fortement développer le secteur en France:
• La notoriété du commerce équitable est passée de 9% en 2000 à 95% en 2009, et plus de deux tiers des Français se disent proches des valeurs portées par le commerce équitable,
• En 2008, le commerce équitable a généré un chiffre d’affaires de plus de 300 millions, et la croissance du secteur pour 2009 est estimée à 12%,
• Plus d’1,5 million de producteurs et travailleurs bénéficient du commerce équitable. En comptant leurs familles, cela représente environ 8 millions de personnes en Afrique, en Asie et en Amérique latine,
• En France, les produits les plus vendus sont le café (33% du total), le coton (16%), la banane (11%), le cacao (10%), le thé (9%). Les deux tiers des ventes se font en grandes surfaces. Le reste a lieu dans des circuits spécialisés, cafés, hôtels, restaurants, vente à emporter, consommation d’entreprises. Ce secteur « hors-domicile », le plus dynamique, a bondi de +57% en 2008.

  • Avis de Sequovia

Cet élan de la part des acteurs du commerce équitable illustre le besoin existant de résoudre les problèmes liés aux crises économique et environnementale que traverse le monde actuellement. Le modèle de développement des pays industrialisés a montré ses limites : il est temps aujourd’hui de trouver des alternatives au système actuel par la promotion de valeurs éthique et durable. Stopper l’écart qui se creuse entre pays du Nord et pays du Sud, ralentir la consommation de masse au profit d’une consommation saine et équilibrée, raviver la flamme solidaire en chacun de nous… voilà de beaux défis, qui sont, qui plus est, loin d’être insurmontables si l’on y réfléchit bien, le tout étant d’être réceptif à ce message d’espoir et de comprendre l’utilité de cette démarche.
Pas de panique pour les retardataires, tout est encore possible. Rien de plus simple : retrouvez le Guide de Mobilisation 2011, créé pour accompagner tous les acteurs désireux d’organiser un évènement de sensibilisation et de promotion du Commerce Equitable et de la Consommation Responsable. Vous y trouverez des idées d’actions à mener adaptées à votre situation. Tous à vos calendriers : J-24 avant une quinzaine solidaire, équitable et festive !
 

Articles proches :

Nathalie Commerce équitable, Développement durable, Environnement, Récompenses et initiatives, sensibilisation, Social , , , , , , ,

  1. John DOE
    06/05/2011 à 16:39 | #1

    Bonjour,

    Voila comment va finir le « commerce équitable » à la sauce M.H et autres affiliés/ certifiés/ labellisés.

    En carnaval !!! Quelle tristesse, quand on sait que de nombreuses petites sociétés du commerce équitable vont très mal ou que Solidarmonde est en sauvegarde judiciaire.

    Une petite touche anglophone pour le côté mondialisation, une jolie couleur rose pour le clin d’œil.

    Combien a touché la boite de com’ qui a inventé tout cela ? On peut le savoir ou est ce encore de l’ordre de l’opacité? Combien de subventions ?

    Plus de 60% des ventes de produits dit « commerce équitable » sont aujourd’hui réalisés par la grande distribution et les multinationales qui continuent, à plus de 95%, a fonctionner dans le non-équitable.

    Sûr que vous ne risquez pas de voir les PDG de ces grandes chaines de distribution se balader avec des plumes sur la tête derrière des orchestres brésiliens et des clowns pour défendre les « petits producteurs du sud ».

    Dansez, chantez pour promouvoir une généreuse idée qui va enrichir des multinationales qui occupent aujourd’hui la majorité du marché de « l’équitable ».

    « Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils y crucifièrent Jésus ainsi que les malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. Et Jésus disait : Père, pardonne-leur. ils ne savent pas ce qu’ils font ». (Lc 23,33-34)

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Les acteurs du commerce équitable font leur show

Déposer un commentaire à l'article : Les acteurs du commerce équitable font leur show