Un bel engagement des transporteurs pour la Planète

Charte CO2 A l’approche de la Semaine du Développement Durable (1er au 7 avril prochains), nous nous devons de promouvoir les avancées réalisées par les organisations et filières de métier pour réduire notre impact sur le Planète et mettre en place de véritables solutions au service de développement durable. Il s’avère que les efforts entrepris par le transport routier de marchandises pour réduire son impact sur l’environnement restent encore largement méconnus. L’équation « camion = pollution » a la vie dure. C’est oublier que le transport routier est et restera dans les années à venir le 1er premier mode de transport des marchandises (+ de 80 % des volumes transportés). Le principal gisement d’économies de CO2 se situe donc dans le transport routier lui-même. C’est pourquoi les entreprises de transport routier de marchandises se sont massivement engagées dans une démarche volontaire de réduction de leurs émissions de CO2.

  • La démarche

La charte « Objectif CO2 » s’inscrit dans une démarche globale de lutte contre le changement climatique, en phase avec les conclusions du Grenelle de l’Environnement. Elaborée et lancée en 2006 par l’ADEME, le ministère des transports et la profession, elle vise à donner aux entreprises de transport routier un cadre méthodologique de réduction de la consommation de carburant, validé et reconnu par tous. L’objectif de cette démarche est bien entendu la réduction efficace et pérenne des émissions de CO2 des entreprises de transport routier.

  • Les actions

Cette démarche volontaire s’appuie autour de 4 axes :
•    la réduction de la consommation de carburant par l’amélioration technique des véhicules et leurs équipements,
•    l’utilisation de carburants et de lubrifiants performants,
•    la formation des conducteurs à l’éco-conduite ou la conduite rationnelle,
•    l’optimisation des flux.
La démarche engage les entreprises dans un plan d’actions concrètes sur 3 ans.

  • Les résultats

Au 15 février 2011, 267 entreprises avaient signé la charte. Ce qui représente :
•    52 344 conducteurs et 48 434 véhicules,
•    une économie de 96 millions de litres de gazole par an,
•    soit près de 300 000 tonnes de CO2 économisées par an.

  • Avis de Sequovia

Cette charte d’engagements volontaires va permettre de redorer le blason des transporteurs. Cette initiative s’inscrit aux objectifs de l’UE et du Grenelle. Elle a le mérite de s’attaquer à un chantier des plus conséquents, le secteur du transport de marchandises en France représentant 35% des émissions CO2.  Réduire cette pollution par un engagement volontaire ne fera que booster le secteur et garantira à la fois des économies pour les entreprises qui se retrouve, en ce moment même, face à la hausse des prix du carburant.
Sequovia Conseil vous rappelle sa présence lors du salon Eco Transport & Logistics (stand F05) au cours duquel notre équipe vous présentera une offre complète de moyens d’action au service des secteurs du transport et de la logistique. Les équipes d’Avenir Développement Durable et de Nuevomund se joindront à nous pour vous présenter AlertGasoil, système innovant capable de mesurer les consommations improductives.

Articles proches :

Nathalie Développement durable, Economie, Environnement, Grenelle de l'Environnement, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre, Transports durables , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Un bel engagement des transporteurs pour la Planète
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Un bel engagement des transporteurs pour la Planète

Déposer un commentaire à l'article : Un bel engagement des transporteurs pour la Planète