Les lauréats des Prix TerrEthique 2011

terrethiquePour la 5eme année consécutive, le Salon de l’Agriculture a organisé, jeudi 24 février, la cérémonie de remise des Prix TerrEthique sur le stand du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche. Le Prix des Lecteurs et le Prix des lycéens TerrEthique récompensent des ouvrages contribuant à la réflexion sur la façon dont l’humanité se nourrira demain, traitant en particulier des enjeux liés à la production agricole et alimentaire en France et dans le monde. L’objectif est avant tout de sensibiliser chacun d’entre nous sur l’importance de nos choix en matière d’alimentation.

 

  • Le prix des lecteurs TerrEthique

Le Prix des Lecteurs TerrEthique a été décerné par Luc Guyau, Président Indépendant du Conseil de la FAO et Président du Prix TerrEthique, à Jean Michel Severino & Olivier Ray pour « Le temps de l’Afrique » (Editions Odile Jacob). Les deux auteurs ont avant tout cherché à démontrer l’évolution grandissante du territoire africain et des forces et intérêts que l’Afrique a sus développé au fil des décennies passées. Economie, politique, démographie, cultures et religions… toutes les thématiques y sont abordées et dévoilent aux lecteurs un pays qui a pris son envol,  sans omettre bien sûr les risques que représente une telle métamorphose.

  • Le prix des lycéens TerrEthique

Remis par les lycéens de l’enseignement agricole, Xavier Trift, chef du cabinet du Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et de Marion Zalay, directrice générale de l’Enseignement et de la Recherche au ministère de l’Agriculture, le Prix a été créé en 2009, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture.

Son objectif ? Permettre des échanges dans les établissements d’enseignement agricole autour de la thématique: «Comment l’humanité se nourrira-t-elle demain?» et de développer la prise de conscience du haut niveau de responsabilité sociétale des métiers de la terre et du vivant.

La lauréate, Laurence Thinard, a été récompensée pour son ouvrage intitulé « Une seule Terre pour nourrir les hommes ». Cet ouvrage explore ce lien profond et souvent oublié entre l’agriculture et l’alimentation, la Terre et notre assiette.

  • Une récompense des plus originales

Les lauréats ont reçu cette année, pour la première fois, une œuvre réalisée par l’artiste Chilienne, Maria Magdalena Larrain. Cette œuvre est composée d’un précieux bois d’ébène, de terre cuite par la technique du raku et d’un métal noble, l’or. Elle symbolise l’émergence d’une terre précieuse et fragile. Les cinq graines en or déposées sur le sommet de la sphère représentent les cinq continents et l’idée que l’activité agricole et alimentaire demeure une fonction absolument essentielle  de l’humanité.

  • Avis de Sequovia

La remise de ces prix symbolise la concrétisation d’une France qui a pris conscience de l’importance des enjeux de notre époque et qui souhaitent y sensibiliser un maximum de citoyens. Le Salon de l’Agriculture aura encore de longues années devant lui pour perpétuer cette tradition des plus enrichissantes, qui permet de faire connaître des ouvrages intéressants et authentiques sur notre civilisation et son évolution en matière d’alimentation et d’agriculture.   

Source : http://www.datapressepremium.com/RMDIFF/2005395/cp_laureats2011.pdf

Articles proches :

Nathalie Alimentation, Développement durable, Environnement, Récompenses et initiatives, sensibilisation , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Les lauréats des Prix TerrEthique 2011
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Les lauréats des Prix TerrEthique 2011

Déposer un commentaire à l'article : Les lauréats des Prix TerrEthique 2011