Des chaussures qui font pousser les arbres

Buy a Shoe, Plant a TreeDans le cadre de l’Année Internationale de la Forêt, la Marque Etnies, soutenue par l’ONG Reserva et l’Unesco a su faire preuve de réactivité en élaborant son propre projet de reforestation d’une forêt tropicale dans les plaines du Costa Rica. Outre l’objectif de reboisement, l’équipe d’Etnies a voulu venir en aide à un peuple d’indigènes, les Malekus. La mission est de leur garantir un retour à leurs terres d’origine et à leurs cultures qui furent longuement menacées par l’exploitation d’élevages et par la guerre des hévéas (caoutchouc). Le challenge est audacieux : replanter 35000 arbres dans l’année grâce aux ventes de chaussures réalisées par l’enseigne via le programme « Buy a Shoe, Plant a Tree » (achetez une chaussure, plantez un arbre).

 

  • Le public au cœur du projet

Du haut de ces 25 années d’existence, la marque avait besoin de rallumer la flamme. Le fondateur et PDG d’Etnies, Pierre-André Senizergues, a choisi d’impliquer la marque dans un projet d’avenir concret et utile dans l’espoir de devenir la première entreprise carboneutre dans l’industrie du sport d’ici 2020. Le projet en question s’est organisé autour des objectifs fixés par le Costa Rica et qui visent une carboneutralité en 2021. Pour se faire, Etnies vient donc de lancer son programme « Buy a Shoe, Plant a Tree » (achetez une chaussure, plantez un arbre) dans la logique de planter un arbre dès lors qu’un client achètera une paire de Jameson 2 Eco Shoes,  chaussure presque entièrement fabriquée à partir de matériaux recyclés. Au final, cette opération devrait permettre de planter un minimum de 35000 arbres cette année dans la réserve des Malekus, au Nord du Costa Rica. L’ONU et l’UNESCO se sont ralliés à la cause en proposant leur aide au financement de la plantation des arbres.

  • Un peuple qui renaît de ses cendres

Les Malekus, tribu indigène dont le mode de vie est axé autour de la forêt, sont plus connus sous le nom de « gardiens des forêts ». Parmi toutes les tribMolekusus indiennes, les Malekus sont ceux qui possèdent le moins de territoire. 40 % des familles de cette tribu ne sont pas propriétaires de leurs terres. Ainsi, par le biais de son programme, Etnies a souhaité faire renaître ce peuple d’indigènes dont la culture, le mode de vie et les droits ont été bafoués durant près de 150 ans par un abus des pratiques d’élevage et par la guerre des hévéas.
La tribu d’indigènes, soutenus par l’association La Reserva Forest Foundation et le programme d’etnies « Buy a Shoe, Plant a Tree », vont tenter de faire revivre sa terre grâce aux arbres, symbole qui autrefois était le lien communautaire de la tribu. 

  • Une terre aux milles richesses

Bien avant toute cette effervescence autour de la reforestation, les Nations Unies avaient décrété que le territoire était une réserve biologique à reconstituer. A ce jour, le Costa Rica compte treize réserves biologiques renfermant des trésors de faune et de flore qui leur sont propres. En favorisant la reconstitution de tels espaces naturels, le Costa Rica devrait pouvoir tenir sa promesse et devenir le premier pays carboneutre d’ici 2021. De plus, au terme de ce programme, la forêt tropicale « EtniGrenouillees » permettra d’absorber environ 6 390 tonnes de CO² émis dans l’atmosphère, tout au long de la durée de vie des arbres. Pour traduire les choses plus visuellement, cela représente la valeur en CO² de 465 051 360 boîtes de chaussures Etnies, accolées et qui entourent 3,5 fois notre planète Terre.
La sauvegarde de cet écosystème unique va également permettre au pays de revaloriser ses terres, ses croyances et ses coutumes. Le Costa Rica est d’ailleurs une destination très prisée des adeptes du tourisme durable et responsable. Ils retrouvent là-bas des valeurs humaines authentiques, un esprit chaleureux et une nature vive, diversifiée et sans artifice.

  • Avis de Sequovia

Le programme d’Etnies est un bon moyen d’allier action entrepreneuriale et mouvement public. Le consommateur aura finalement un poids considérable dans la balance et contribuera, par son achat responsable, à réparer, à son échelle, les dégâts causés par les phénomènes d’industrialisation et de mondialisation. Grâce à vous, la forêt tropicale « Etnies » va pouvoir prendre forme.
L’idée, ici, est d’unifier les efforts de chacun pour réussir un projet qui va dans l’intérêt de tous et dans l’intérêt de notre planète : inverser le processus de déboisement, paire de chaussures après paire de chaussures. Appel à tous les sportifs : direction le site internet d’Etnies où vous pourrez promouvoir une bonne action tout en trouvant chaussure à votre pied !

Articles proches :

Nathalie biodiversité, Développement durable, Environnement, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre, RSE, Social , , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Des chaussures qui font pousser les arbres
  1. 27/02/2011 à 17:15 | #1

Déposer un commentaire à l'article : Des chaussures qui font pousser les arbres