Accueil > Développement durable, Economie, electricite, Grenelle de l'Environnement, TIC et services > Le DSI propulsé acteur clé du développement durable avec une Green IT enfin mature

Le DSI propulsé acteur clé du développement durable avec une Green IT enfin mature

Souris d'ordinateurQuand on parlait encore récemment de l’implication des fonctions directionnelles et opérationnelles dans la mise en œuvre de démarches RSE, il était assez rare de citer parmi les acteurs les plus concernés et les plus engagés, le DSI. Surprenant si l’on considère la montée en puissance de la Green IT, tant dans les solutions que dans l’abondante littérature consacrées à ce sujet.  Souvent considérée comme accessoire, voire comme gadget marketing par bon nombre de professionnels des entreprises, à l’heure de la publication de la norme ISO 26000 et de la loi Grenelle 2, la Green IT  se trouve pourtant bel et bien propulsée au cœur des nouveaux enjeux  RSE. Qu’il s’agisse de participer à la diminution de l’empreinte carbone de l’entreprise ou de lui fournir les solutions de reporting  environnementaux et sociétaux, le DSI  a toutes les cartes en main pour devenir un acteur incontournable de la mise en œuvre des démarches RSE. 

  • Périmètre et enjeux d’une démarche Green IT

Le discours usuel sur le Green IT distingue plusieurs périmètres : le Green-IT 1.0  qui est la réduction de l’impact environnemental direct des TIC et  le Green IT 2.0 qui, lui, s’intéresse à la contribution des TIC pour réduire l’impact des autres activités (on parle alors d’IT for Green).
A l’origine du Green IT, il y a  la prise de conscience du coût croissant de l’énergie pour faire fonctionner les infrastructures informatiques. La multiplication des postes de travail et des périphériques, l’explosion des volumes de données et la généralisation des datacenter souvent climatisés ont entrainé une forte augmentation des consommations électriques, et de la facture correspondante. 

Les premières approches Green-IT 1.0 visent à réduire cette consommation et les coûts d’usage associés,  en actionnant plusieurs leviers : l’achat d’équipements plus sobres, l’optimisation des architectures de SI, l’ingénierie climatique des datacenter, mais aussi les comportements et usages notamment pour l’extinction ou la mise en veille des équipements.  Par extension, le Green IT 1.0 adresse également le sujet de l’empreinte environnementale de l’informatique au-delà des consommations d’énergie en phase d’usage pouvant se traduire par un allongement de la durée de vie des équipements et leur valorisation ou recyclage en fin de vie.

Le Green-IT 2.0 s’apparente au thème de la performance de l’informatique au service des métiers de l’entreprise : comment les technologies de l’information contribuent à la stratégie de développement durable de l’entreprise en réduisant l’impact environnemental de ses différents métiers. Ici encore, les logiques économiques et environnementales sont liées, et les exemples illustrant cette convergence sont nombreux : réseaux intelligents pour la distribution d’énergie, optimisation des chaines logistiques et industrielles, gestion technique des bâtiments, dématérialisation des documents et des supports de communication, téléprésence et télétravail, etc.

Mais, si l’optimisation de la performance des opérations par le recours aux technologies de l’information permet de surcroit d’en réduire l’impact environnemental, la mesure de cette réduction reste à faire. Pourtant c’est cette évaluation qui permet de démontrer le rôle et la contribution des technologies de l’information aux efforts de l’entreprise en matière de développement durable.
Sequovia Conseil a développé une expertise spécifique dans le management de projets Green IT, pour les périmètres 1.0 et 2.0, et en particulier un savoir faire en élaboration et mise en œuvre du tableau de bord de la démarche.

  • Le Système d’Information Durable : support de la stratégie RSE

La mise en œuvre d’une stratégie RSE est une initiative globale, susceptible de couvrir tous les domaines de l’entreprise à la fois pour suivre les évolutions réglementaires dans ce domaine et pour faire de la RSE un levier de performance durable et d’innovation.
Le Système d’Information y trouve à nouveau un rôle majeur : le Green IT 1.0 l’a rendu sobre et aussi vert que possible, le Green IT 2.0 a étendu ces vertus aux métiers de l’entreprise,  le SI durable est le support de la mise en œuvre de la stratégie RSE. Comme tel, il recouvre plusieurs domaines :

- Le pilotage stratégique de la RSE : les indicateurs, les projets, la communication, permettant notamment de produire les rapports RSE (lois NRE et Grenelle 2, Global Compact)

- Le pilotage opérationnel de la RSE dans les opérations et les métiers transversaux: achats durables, RH, Informatique

- Les relations avec les parties prenantes

- Le management et le reporting carbone

- Le système de management intégré quand il existe, et en particulier le système de management environnemental (SME) couvrant le volet environnemental de la RSE

Comme un SI Stratégique, le SI Durable fait le lien entre la performance RSE dans chaque métier et la performance globale, et facilite la prise de décision, d’où l’importance de la qualité des indicateurs et des mesures.
La double expertise RSE et Systèmes d’Information est à coup sûr une clé de succès, sans oublier le savoir-faire en management  pour un projet qui peut impliquer un grand nombre d’acteurs, ou pour parler RSE, de parties prenantes.

  • Synthèse de Sequovia

Le thème du Green-IT s’est progressivement enrichi. Partant d’un focus sur les consommations électriques en phase d’usage des équipements informatiques, il a progressivement pris en compte les autres impacts environnementaux et sociétaux tout au long du cycle de vie de ces équipements. Comme levier de la stratégie RSE, le SI de l’entreprise devient  « SI durable » au sens plein du terme. Il couvre les domaines du pilotage stratégique et opérationnel de la RSE et ses différents volets.
La mise en œuvre d’un tel SI durable requiert à la fois la vision pour le concevoir en adéquation avec la stratégie RSE, la maitrise d’une démarche adaptée et s’intégrant aux processus actuels, et une bonne connaissance du paysage des outils disponibles.
L’équipe de Sequovia Conseil réunit ces expertises et savoir-faire. Notre expérience en management, en systèmes d’information, en communication, associée à l’expertise RSE que nous avons développée apporte les meilleures garanties pour le succès de la démarche vers un SI durable.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez ici

Articles proches :

Nathalie Développement durable, Economie, electricite, Grenelle de l'Environnement, TIC et services , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Le DSI propulsé acteur clé du développement durable avec une Green IT enfin mature
  1. 08/02/2011 à 16:33 | #1

Déposer un commentaire à l'article : Le DSI propulsé acteur clé du développement durable avec une Green IT enfin mature