Quand écologie rime avec économie

EcoTransportDans une filière transport-logistique qui oppose souvent optimisation de l’empreinte environnementale et réduction des coûts, Renault, Michelin et Frigoblock réconcilient les deux approches. Avant une présentation sur leur stand lors du salon, Eco Transport & Logistics du 29 au 31 mars – Hall 7.1– Paris – Porte de Versailles -, les trois exposants dévoilent leurs innovations et solutions concrètes  à l’attention des chargeurs et des prestataires.

  • Un défi à relever

Un temps l’affaire de quelques pionniers, la protection de l’environnement dépasse aujourd’’hui tous les clivages de façon transversale et multisectorielle. Si la prise de conscience est collective, la distance et les chemins à parcourir pour tendre vers cet objectif varient selon les filières et leur taux de croissance. Pour les seules émissions de gaz à effet de serre par exemple, les enjeux de chaque secteur sont liés à leur dépendance aux ressources fossiles, à leur capacité à en réduire la consommation et aux innovations permettant l’accès aux énergies alternatives et si possible, renouvelables. Dans les transports et la logistique, ce défi annonce des révolutions technologiques, de nouvelles organisations et générations d’outils et de matériels compétitifs, sobres en énergie et à faibles nuisances environnementales. Pour mémoire, un litre de gasoil consommé émet 2,68 kg de CO2. 

  • Renault Kangoo Z.E., une véritable rupture technologique

Depuis plusieurs années déjà, les équipes du groupe Renault travaillent sur les outils d’une mobilité durable à l’attention des professionnels du transport et de la logistique. « Au salon Eco Transport & Logistics, Renault dévoilera aux chargeurs et aux prestataires le nouveau véhicule utilitaire électrique Kangoo Express ZE disponible d’ici l’automne 2011 et fabriqué à Maubeuge. Grâce à une nouvelle génération de batterie Li-ion placée sous le plancher, le Kangoo Express ZE possède les mêmes performances de charge (650 kg) et de volume utiles (jusqu’à 3,5 m3) qu’un Kangoo thermique. Avec une autonomie de 160 km et un temps de charge de 6 à 8 h, il développe une puissance de 44 kw (60ch), un couple de 226 Nm et une vitesse de pointe de 130 km », précise Fabien Goulmy, directeur de gamme commerciale Fourgonnettes de la direction des véhicules utilitaires Renault. Le constructeur au Losange présentera ce nouveau modèle et détaillera son coût de possession « compétitif à l’usage comme à l’achat à l’attention d’un public professionnel très large ».

  • Pneumatique, source d’économies

Reconnu au plan mondial pour son innovation et son expertise du transport et de la logistique, Michelin accompagne également au quotidien ses clients pour optimiser le coût de gestion de leurs matériels grâce aux propriétés de ses pneumatiques. Avec sa participation au salon Eco Transport & Logistics, Michelin illustrera cette culture d’entreprise et de proximité : « L’empreinte environnementale d’un pneumatique poids lourd est générée à 95 % lors de son usage et, en roulage, le pneumatique consomme un tiers du carburant utilisé par un moteur. Pour une entreprise de 50 véhicules par exemple, le choix de bons pneumatiques et leur gestion maîtrisée représentent une économie annuelle de 480 T de CO2 et de 180 000 € sur le poste carburant», explique Olivier Faure-Vauris, directeur marketing PL/GC France chez Michelin.

Associées aux produits de la marque, des démonstrations sur le bénéfice environnemental issu de la bonne gestion des pneus animeront le stand Michelin à travers quatre étapes : « Choix d’un pneumatique qui délivrera ses performances tout au long de son utilisation, recreusage, rechapage Michelin Remix soit une remise à neuf du produit, suivi d’un second recreusage. Chaque recreusage prolonge de 25 % la vie d’un pneumatique et s’accompagne d’une réduction de la consommation de 2 litres/100 km. Pour obtenir ce cercle économique et écologique vertueux, Michelin ne sacrifie jamais la sécurité et la longévité kilométrique de ses pneus ».

  • Production de froid revisitée par Frigoblock

Fabricant et distributeur de solutions de réfrigération destinées au secteur des transports, Frigoblock créera aussi l’événement avec sa nouvelle technologie de matériels électriques hybrides entraînés par génératrice. Novatrice, l’énergie pour la production de froid est alimentée par le seul moteur du véhicule et lors de ses phases de décélération, le tout pour des performances exceptionnelles par rapport à un groupe froid conventionnel : « Doublement de l’efficacité énergétique avec débit d’air variable assurant une homogénéité de température en tout point du chargement sans stratification, consommation de carburant divisée par deux pour la production de froid, gains de poids et aérodynamiques qui représentent un potentiel d’économies supplémentaires sur la consommation », indique Pierre-Louis Dumas, directeur général Distribution France chez Frigoblock.
 
Comparée à un groupe conventionnel, la technologie Frigoblock permet une réduction de 7,7 T de CO2 par an sur la seule production de froid. Ces gains sont enrichis par d’autres innovations qui concourent elles aussi au bénéfice environnemental : « Emploi du réfrigérant R410A, diminution des déchets de maintenance, réduction de l’usure des freins du véhicule grâce au système hybride et certification Piek qui garantit, de série, sans investissement et poids supplémentaires, un niveau sonore inférieur à 60 dbA ». Idéales pour les livraisons urbaines, ces performances sont à l’origine d’un certificat d’économie d’énergie « Groupe frigorifique haute efficacité énergétique » dont la validation est en cours.

Articles proches :

Nathalie Développement durable, Environnement, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre, Transports durables , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Quand écologie rime avec économie
  1. 01/02/2011 à 21:56 | #1

Déposer un commentaire à l'article : Quand écologie rime avec économie