Accueil > biodiversité, Développement durable, Récompenses et initiatives > 1er concours national des Prairies Fleuries

1er concours national des Prairies Fleuries

Le jeudi 16 décembre sera remis le prix du premier concours national des prairies fleuries qui récompensera les  agriculteurs qui relèvent le défi du maintien de la richesse en espèces de leurs prairies de fauche ou de pâture et dont les exploitations agricoles présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique. Ils témoignent ainsi que production et biodiversité peuvent aller de pair.

  • Pourquoi ce concours ?

Ce concours entend montrer que production et biodiversité sont compatibles. Il récompense le meilleur équilibre agriécologique, décliné en qualités agronomiques, environnementales et paysagères, ou encore en qualité gustative des produits de l’élevage et de l’apiculture. Pour apprécier ces qualités de la prairie, le concours se fonde sur des critères scientifiques pour les différents enjeux et catégories de prairies permanentes.
Cette manifestation vise à promouvoir une démarche agri-environnementale simple et appropriable par tous : observer la présence de fleurs facilement reconnaissables. Le principe des prairies fleuries est la base d’une nouvelle mesure agri-environnementale du Plan de Développement Rural Hexagonal, actuellement mise en oeuvre dans certains Parcs ou sites Natura 2000 en France.

Pour la première fois en France, des prix récompenseront les agriculteurs qui relèvent le défi du maintien de la richesse en espèces de leurs prairies de fauche ou de pâture. Les lauréats nationaux recevront des récompenses honorifiques et un chèque de 600 euros, permettant de contribuer à récompenser les services écosystémiques rendus par les prairies fleuries. Environ 300 exploitations agricoles étaient attendues pour participer au concours, dans les 18 territoires de Parcs participant.

  • Mesure agricole « Prairies fleuries »

La France met en oeuvre depuis 2007, une mesure agrienvironnementale baptisée “Prairies fleuries“, dans le cadre du Plan de Développement Rural Hexagonal. Suite à une expérience menée en Allemagne en 2003, cette mesure s’en est inspirée pour engager une démarche en faveur de la biodiversité. Ainsi, les agriculteurs reçoivent une aide de 89 euros par hectare et par an pour les parcelles contractualisées, que l’Union Européenne finance à hauteur de 55%. En retour,ces agricultaurs contractants ont l’obligation de préserver la biodiversité floristique de leur prairie en répondant à un certain nombre de résultats.

  • Une mobilisation nationale

Créée dans le cadre de « 2010, année internationale de la biodiversité » par les Parcs naturels régionaux et les Parcs nationaux de France, avec les Chambres d’agriculture, les syndicats d’AOC fromagères, les syndicats d’apiculture et des associations de gestion et de protection de la nature, ce concours a mobilisé 18 territoires de Parcs et plus de 200 exploitations agricoles dans toute la France.

Les 46 Parcs naturels régionaux et les 9 Parcs nationaux de France représentent 20 % du territoire national, 4 000 communes, 69 départements et 21 régions.
Les Parcs promeuvent, à travers leur charte établie avec l’ensemble des partenaires, une agriculture durable, ancrée dans les territoires, combinant protection du patrimoine naturel et culturel et développement local.

  • Déroulement du concours

Le concours concerne toutes les prairies permanentes de France, situés en montagne ou en plaine. Le prix d’excellence agri-écologique récompensera dans chaque catégorie, au niveau local et national, les exploitations dont les prairies présentent le meilleur équilibre entre production de fourrage de qualité et préservation de la biodiversité.
Trois grandes catégories de prairies naturelles situées en plaine ou en montagne seront primées : Prairies de fauche maigres, prairies de fauche grasses, prairies pâturées.
Chaque agriculteur en activité qui exerce dans un secteur retenu par chaque parc était en mesure de se présenter au concours. Le choix de la parcelle en liste pour le concours émanait d’un choix du candidat.

Le concours se réalise en deux étapes. La première qui s’est déroulée entre mai et juillet a consisté en la visite des parcelles candidates par les membres du jury. Les parcelles seront notées et après délibération du jury seulement deux exploitations locales seront retenues pour concourir au niveau national. Les jurys locaux se réuniront ensuite pour élire l’exploitation la plus vertueuse au niveau national.
Les jurys locaux seront constitués d’au minimum trois professionnels  agronome, botaniste et agriculteur.

  • Les valeurs portées par ce concours

Le concours cherche à revaloriser l’activité agricole, souvent considérée comme polluante et néfaste pour l’environnement. Il s’agit de faire prendre conscience à l’opinion publique que les agriculteurs ont un rôle important à jouer dans la préservation des prairies naturelles et de leurs fonctions environnementales. Le concours souhaite également à faire partager les valeurs d’écologie avec tout un chacun. Des activités et des actions d’information et de sensibilisation sont développées tout au long du concours pour faire connaitre les produits du terroir et l’importance de l’agriculture  pour la préservation des paysages et de la biodiversité.

  • L’avis Sequovia

En cette année 2010 dédiée à la biodiversité, ce concours trouve toute son importance et toute sa légitimité. Aujourd’hui, la sauvegarde de la faune et la flore est devenue un sujet crucial du développement durable face à l’érosion très rapide de celles-ci. L’agriculture est en ligne de mire dès qu’il s’agit de pollution des sols et des cours d’eau,  essentiels au maintien de la biodiversité. Inciter les agriculteurs à adopter de nouvelles techniques valorisant la vie animale et végétale et encourager le grand public à découvrir les beautés floristiques est primordial. Espérons que cette première édition du concours remporte un franc succès !

Vous aussi, encouragez la préservation de la biodiversité en parrainant des ruches d’abeilles!

Articles proches :

pminondo biodiversité, Développement durable, Récompenses et initiatives , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article 1er concours national des Prairies Fleuries
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : 1er concours national des Prairies Fleuries

Déposer un commentaire à l'article : 1er concours national des Prairies Fleuries