Accueil > Collectivité, Développement durable, Récompenses et initiatives > Orléans doublement récompensée comme ville durable

Orléans doublement récompensée comme ville durable

A l’occasion du Salon des Maires et des Collectivités locales qui s’est tenu du 23 au 25 novembre 2010, à Paris, la politique de la Mairie d’Orléans en matière de développement durable a largement été saluée. Deux récompenses ont été décernées ce jeudi après-midi à la Mairie d’Orléans : le titre de « Territoire de commerce équitable » et le « Trophée de ville électromobile ». 

  • Récompense N°1 : le titre de « Territoire de commerce équitable »

La Fédération Artisans du Monde, la Plate-Forme du Commerce Equitable et Max Havelaar ont félicité la politique de la Mairie d’Orléans en matière de développement durable et de commerce équitable en particulier, en lui décernant le titre de « territoire de commerce équitable 2010 ». Huit autres collectivités seulement ont l’honneur d’être récompensées aux côtés d’Orléans (Ungersheim, Saâles, Rodez, Grenoble, Chevilly-Larue, Bourg-en-Bresse, les Conseils Régionaux d’Ile de France et de Rhône-Alpes).
Pour Serge Grouard, Député Maire d’Orléans et rapporteur de la loi Grenelle 2 à l’Assemblée Nationale, « le commerce équitable représente un enjeu majeur pour le développement et la quête d’autonomie des producteurs des pays en développement. La Mairie d’Orléans souhaite montrer l’exemple, c’est pourquoi depuis 2006, nous utilisons pour nos réceptions des produits issus exclusivement des filières équitables. D’autres actions telle que la sensibilisation des professionnels de la restauration ou de l’hôtellerie, des commerçants, sont initiées par la Mairie ; les résultats sont probants puisqu’aujourd’hui une centaine de professionnels s’engage à nos côtés pour promouvoir, utiliser ou revendre des produits issus du commerce équitable ! Et notre prochaine étape vise à créer dans les jours à venir un Conseil Local pour le commerce équitable où les professionnels pourront échanger, partager leur expérience et apporter de nouvelles idées.»

Commerce équitable et Agenda 21

Cette dimension du développement durable, la Mairie d’Orléans l’a très tôt prise en compte, puisque des actions de son Agenda 21 (initié en 2004) accordent une part non négligeable au commerce équitable:
- n°191 (prolonger l’expérience lancée par la Ville en faveur du commerce équitable auprès de tous les commerçants d’Orléans),
- n°192 (convaincre les clients, les entreprises, les collectivités, les citoyens… d’acheter « durable » en faisant connaître les matériaux, les produits existants),
n°195 (financer des goûters et petits-déjeuners équitables dans les maisons de quartiers et centres aérés en dehors de la quinzaine du commerce équitable),
Cet engagement a d’ailleurs valu, par le passé, à la Mairie la reconnaissance des Rubans du Développement Durable 2006, qui félicitaient et récompensaient déjà Orléans pour son investissement dans la consommation responsable.

Aujourd’hui, plus qu’une reconnaissance, cette distinction décernée par le jury des « Territoires et commerces équitables » constitue un engagement. Les trois prochaines années marqueront une période riche en événements liés au commerce équitable, à l’image des précédentes années qui ont constitué une référence et une base solide pour obtenir ce titre.

Les exemples orléanais d’actions liées au commerce équitable

  • La Mairie d’Orléans achète depuis 2006 des produits équitables pour ses réceptions (gâteaux apéritifs sucrés et salés, boissons, gobelets), auprès de 4 fournisseurs.
  • Les bâtiments municipaux disposent de distributeurs de café équitable.
  • Pour la première fois en 2010, les ballotins en chocolat remis aux seniors orléanais pour les fêtes de fin d’année, sont issus du commerce équitable : près de 10 000 ballotins sont distribués.
  • Travail étroit entre les professionnels orléanais (restaurateurs, hôteliers, cafetiers, commerçants, …) et  la Mairie d’Orléans :
    -Invitations offertes aux commerçants  pour participer aux salons ou aux  rencontres  sur cette thématique
    -29 novembre 2010 : première réunion du Conseil Local pour le commerce équitable
  • Charte des achats publics adoptée par la Mairie en 2005 afin de favoriser les critères de consommation responsable dans la procédure des appels d’offres.
  • incitation du fournisseur de repas des écoles et des foyers-logements de la ville à proposer des mets constitués de produits équitables (7600 repas/jour).
  • Journées du Développement Durable : depuis 2005, tous les ans en mai, des journées de sensibilisation au développement durable sont organisées à travers la ville, avec au minimum 15% des exposants pour le commerce équitable.

Les objectifs des trois prochaines années :

  • initier la mise en œuvre d’actions sur le territoire en lien avec les acteurs locaux, à savoir :

- acheter des produits issus du commerce équitable,
- contribuer à développer les produits équitables dans les commerces et restaurants de la commune,

  • inviter les principales entreprises et organisations de la commune à acheter des produits équitables,
  • communiquer sur les réalisations et sensibiliser sur les enjeux du commerce équitable, notamment en relayant les campagnes sur le commerce équitable, auprès des scolaires…,
  • développer un Conseil Local pour le commerce équitable, lieu d’échanges et de propositions sur la campagne,
  • participer aux réunions organisées avec les autres collectivités engagées,
  • informer les instances de la campagne des actions menées sur le territoire en remplissant notamment les « fiches d’expérience ».

 

  • Récompense N°2 : le « trophée de ville électromobile »

Réflexion globale de la collectivité pour une mobilité durable

Aujourd’hui, trouver des alternatives à nos comportements quotidiens pour lutter contre le réchauffement climatique est primordial. La Mairie d’Orléans s’engage en mettant en place des politiques de réduction d’émissions de CO2 liées au transport et des actions de réglementations et de diminution du trafic automobile. Se déplacer autrement, circuler dans le respect de l’environnement sont des axes prioritaires pour Orléans, ville du développement durable.
Cette politique est aujourd’hui reconnue par l’Association pour le développement du transport et de la mobilité électriques – France Mobilité Electrique qui decerne à Orléans, le Trophée des villes électromobiles.

Orientations générales

  • Conformément à la convention des Maires, dépasser les objectifs fixés par l’UE pour 2020 en réduisant d’au moins 20% les émissions de CO2 sur le territoire de la ville
  • Achat de véhicules peu émetteurs de CO2 (40% de la flotte municipale)
  • Achat de véhicules électriques
  • Mise en place de pastilles vertes pour les véhicules non polluants
  • Limitation de la circulation automobile en centre ville et optimisation du réseau routier sur l’ensemble du territoire
  • Politique de stationnement payant et de zones bleues sur certains axes
  • Mise en place du disque vert le 1er janvier 2010 : 1h30 de stationnement gratuit pour les véhicules propres. Le dispositif concerne les véhicules GNV (gaz naturel pour véhicules), les véhicules électriques, les véhicules de moins de 3 mètres émettant moins de 120 grammes de CO2 par kilomètre, les véhicules hybrides, les véhicules VCM (véhicules à carburant modulable) et les véhicules GPL (gaz de pétrole liquéfié).
  • Nouvelle réglementation des livraisons en Centre-ville : désormais les véhicules de livraisons sans émission de CO2 bénéficient d’une amplitude horaire élargie (6h – 11h30 et 14h30 – 19h) par rapport aux véhicules thermiques (6h – 11h). L’entreprise Deret utilise d’ores et déjà un 5,5 tonnes à batteries lithium-ion phosphates pour certaines de ses livraisons dans le centre d’Orléans. L’entreprise le Kangourou Vert offre également aux transporteurs, commerçants, administrations et particuliers, des solutions de livraisons propres grâce à un vélo, un triporteur et un véhicule utilitaire, tous deux électriques.
  • Site de covoiturage (www.coivoiturage.orleans.fr) ouvert à tous. Les partenaires fondateurs se mobilisent pour promouvoir cet outil, d’une part, en interne auprès de leurs collaborateurs, et d’autre part en externe auprès de la population.
  • Mise en place de vélos en libre service et de nouvelles pistes cyclables
  • Développement du tramway (2ème ligne prévue en 2012)
  • Rues piétonnes en centre ville

Politiques et dispositifs d’incitation à l’utilisation et à l’acquisition de véhicules électriques

  • 2 places de stationnement dédiées aux véhicules électriques
  • Dispositif de stationnement gratuit pour les véhicules électriques
  • 2 infrastructures de recharge

Utilisation de véhicules électriques dans la flotte de la collectivité

La Mairie d’Orléans est inscrite dans la commande groupée de l’UGAP : dialogue compétitif en cours avec 20 sociétés retenues
 43 véhicules électriques sont utilisés dans la collectivité, dont :

  • 7 deux-roues
  • 8 véhicules utilitaires
  • 6 véhicules particulier
  • 22 rames de tramways

Actions et projets phares

Plateformes de livraison de marchandises avec  4 véhicules électriques, en soutien à des entreprises privées (soutien réglementaire : mise en place d’une nouvelle réglementation des livraisons en Centre Ville. Les livraisons de marchandises en centre ville réalisées avec des véhicules électriques bénéficient d’une amplitude horaire bien plus importante que les livraisons avec des véhicules thermiques. Les vignettes « véhicules propres/sans émissions de CO2 » sont à retirer auprès de la police municipale)

  • L’avis Sequovia

Orléans peut s’enorgueillir de telles récompenses. L’engagement des collectivités en faveur du développement durable est primordial pour inciter les citoyens à adopter des comportements responsables et pour encourager les autres collectivités à agir de même. Sans l’appui et l’initiative des collectivités l’application des bonnes pratiques se feraient plus difficilement. Certes, le secteur privé a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre des principes du développement durable, toujours est-il que toute personne est un citoyen avant d’être travailleur. Espérons que les collectivités françaises emboitent le pas de villes comme Orléans.

Pour aller plus loin : notre plateforme solutions développement durable
Formation : Intégrer le développement durable dans le secteur public

Articles proches :

pminondo Collectivité, Développement durable, Récompenses et initiatives , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Orléans doublement récompensée comme ville durable
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Orléans doublement récompensée comme ville durable

Déposer un commentaire à l'article : Orléans doublement récompensée comme ville durable