L’art de la récup

Alors que le coup d’envoi de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets a eu lieu aujourd’hui, nous avons estimé pertinente l’idée de rédiger un article sur les différents moyens de faire de la récup. Vêtements, ameublement, électroniques, alimentaire s’y prêtent plus ou moins aisément et leur revalorisation peut favoriser considérablement la diminution de notre production de déchets. Lumière sur l’art de la récup !

  • Les déchets que nous produisons : chiffres clés

Pourquoi faire de la récup alors qu’un simple geste permet de mettre les déchets à la poubelle ? Tout simplement, parce que nos poubelles débordent. C’est pourquoi, le Grenelle 2 a consacré toute une partie des textes à la gestion des déchets. La réduction de la production des déchets est devenue un enjeu prioritaire et majeur. Le Semaine Européenne de Réduction des Déchets cherche à sensibiliser tout un chacun à cette problématique contemporaine.
Il est bon de savoir qu’aujourd’hui nous produisons deux fois plus de déchets qu’il y a quarante ans. En 2007, selon les données de l’ADEME, chaque Français a apporté en moyenne 391 kilos de déchets ménagers à la collectivité. Sur ces 391 kilos, l’Agence estime que 150 pourraient être évités en appliquant de meilleurs gestes, comme le compostage, la réduction des déchets alimentaires, la diminution des déchets papiers, etc. Faire davantage de récup permettrait aussi de diminuer les quantités de déchets que nous jetons quotidiennement dans nos poubelles.
Voici quelques solutions sélectionnées qui ont le mérite d’être à la portée de tous.

  • Utiliser des déchets pour décorer et ranger

Vivons avec notre temps ! Si les déchets font partie de notre quotidien pourquoi ne pas les intégrer judicieusement dans notre environnement en les utilisant comme objets de décoration ou de rangement. Une simple canette peut se révéler être un magnifique  pot à crayon ou un cendrier. Avec plus d’originalité, une canette peut aussi se transformer en mobile (pourquoi ne pas suspendre plusieurs canettes après les avoir peintes et décorées ?) et en décoration de Noël. Une canette découpée en lamelle et retournée aura une belle allure de boule argentée.
En cette période de presque fin d’année, pensons à toutes ces décorations que nous pouvons réaliser au moyen de vieux papiers, journaux, cartons ou même de vieux CD pour donner un peu de brillants à nos étoiles de Noël.
Les idées ne manquent pas pour transformer des déchets en objets décoratifs. Avec un peu d’imagination, de dextérité et de bonne volonté, vous arriverez certainement à des résultats très concluants. Et quel plaisir de pouvoir accrocher ses décorations façonnées main dans l’arbre de Noël ! Les enfants seront en plus certainement enchantés à l’idée de mettre la main à la pâte.

  • Les rues et leurs richesses

L’ameublement constitue également un secteur où la récup va bon train. Pour offrir une seconde jeunesse à vos meubles décrépis, rien de bien compliqué n’est nécessaire. Mais si jamais vous n’avez pas de vieux meubles sous la main, déambulez un tant soi peu en ville, les objets encombrants sont chose courante sur les trottoirs. N’hésitez pas à vous servir dans ces tas d’objets abandonnés pour en faire de véritable trésor de confort et beauté. Quelques outils de décapage, ponçage, vernissage seront toutefois bien souvent de rigueur ainsi que quelques truelles, pinceaux et pots.
Si le cœur n’y est pas ou si vous manquez juste de temps, ne laissez pas vos anciens meubles au coin de la rue. Aujourd’hui de plus en plus de professionnels travaillent dans la récupération de vieux meubles. Ils accepteront donc volontiers de reprendre les meubles dont vous pensez vous débarrasser avant de les enjoliver et de les revendre. Une autre alternative serait de vendre ses vieux biblots et reliques lors des différentes broquantes qui s’organisent régulièrement un peu partout en France.

  • Retaper ses vieux vêtements

La mode est telle que les garde-robes connaissent un turn-over récurrent. La quantité de vêtements inutilisés mériterait qu’on s’y penche d’un peu plus près. Comme pour la récup de meubles, de nombreuses associations récupèrent les vêtements pour les revendre à des fins caritatives. Un fil et une aiguille suffisent parfois aussi  à redonner une nouvelle allure à un vêtement abimé.

  • Récupérer et valoriser des déchets alimentaires

Un geste simple en termes de récupération est bien l’utilisation des déchets verts pour le compostage. Il permet non seulement de réduire la quantité des déchets récoltés mais aussi de nourrir les jardins grâce à de l’engrais écologique. Un moyen de faire de la récup est aussi de récupérer l’eau de pluie qui pourra être utilisée pour l’arrosage du jardin et le nettoyage des différents moyens de locomotion de la famille.  Les différents blogs sur la récup donnent quelques bonnes idées. Ainsi c’est avec une très bonne surprise que j’ai lu qu’effectivement le mélange noyaux de cerises et bout de tissus pouvaient servir à confectionner un oreiller!

  • L’avis Sequovia

Loin de nous l’idée de faire de vous le prochain Duchamp et de transformer un urinoir en fontaine mais bien de vous inviter à réfléchir sur l’impact des déchets que nous produisons et d’essayer dans une certaine mesure de faire de nous de parfait éco citoyen en offrant à nos déchets une seconde vie. Cela permettrait d’une part de réduire les coûts actuels d’incinération des déchets et de valorisation qui restent colossaux, et d’amener notre entourage à réfléchir sur ces questions. Faire de la récup allège la charge des collectivités en matière de gestion des déchets, réduit l’impact environnemental des ménages et incite au changement des comportements en donnant l’exemple. A l’heure où les poubelles sont saturées par la société du tout jetable, apprenons à vivre autrement et redorons le blason des vielles choses. Alors, à votre imagination ! Les déchets recèlent bien des trésors cachés…

Pour en savoir plus : Fiches solution Gestion des déchets
Dossier Gestion des Déchets

Articles proches :

pminondo Collecte et recyclage des déchets, Développement durable, Grenelle de l'Environnement , ,

  1. 23/11/2010 à 18:24 | #1

    Très bonne vue d’ensemble de ce qui eut être réutilisable, toutefois, j’aurais trouvé intéressant d’approfondir chacun des sujets.
    À titre personnel, je m’intéresse principalement à la récupération d’eau de pluie et j’aurais bien aimé en voir plus sur le sujet mais c’est déjà une très bonne chose d’aborder le sujet :)
    Si vous souhaitez compléter votre article, notamment sur le sujet de la récupération d’eau de pluie, je vous invite la catégorie consacrée à ce sujet sur mon blog : http://www.blog-materiel-agricole.fr/tag/eau-de-pluie/

    Vous y trouverez plusieurs articles qui peuvent vous intéresser, je pense, et qui vous permettront de donner des informations plus complètes pour vos lecteurs.

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : L’art de la récup

Déposer un commentaire à l'article : L’art de la récup