Accueil > Développement durable, tourisme durable > Pour un tourisme durable sur le littoral Provence-Alpes-Côte d’Azur

Pour un tourisme durable sur le littoral Provence-Alpes-Côte d’Azur

Première destination touristique de France, près de 38 millions de touristes séjournent dans la région PACA, soit près de 8 fois la population permanente régionale. Depuis près de 8 ans,  Ecogestes Méditerranée  et  Inf’eau mer réalisent des campagnes environnementales relayées par 70 ambassadeurs. Ces organisations vont à la rencontre des usagers de la mer et des plages avec pour objectif commun de favoriser l’adoption de comportements responsables envers le milieu marin et le littoral

Un espace prisé par les vacanciers…

Depuis plusieurs années, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est une des premières régions
en terme de fréquentation. Chaque année environ 35 millions de personnes choisissent la région PACA pour un séjour touristique. Le cœur de la saison estivale de  juillet à août représente la moitié de cette fréquentation touristique qui se concentre essentiellement sur le littoral. L’ignorance des lois et des règles peuvent provoquer la perturbation des écosystèmes marins et des espèces qui les constituent. Les deux campagnes « Ecogestes Méditerranée » et « Inf’eau mer » veulent aller vers le développement d’un tourisme durable.


La Méditerranée, un espace à protéger

Deux campagnes « Ecogestes Méditerranée » et « Inf’eau mer »  font la promotion d’un tourisme responsable. Ces campagnes ont pour but commun de faire évoluer les comportements des usagers de la mer et des plages afin de préserver le milieu marin et l’environnement dans son ensemble. Près de 19 structures du Réseau Mer (associations, communes, gestionnaires de milieux…) sont mobilisées. Plus de 70 ambassadeurs formés vont à la rencontre des usagers de la mer et des plages directement sur les lieux de pratiques. Et près de 400 journées d’intervention sont planifiées dans une trentaine de communes littorales. Il s’agit ainsi de la plus grande campagne de sensibilisation se déroulant directement sur le littoral français.

La protection par la sensibilisation

Ces démarches de sensibilisation consistent à rencontrer les usagers dans leur environnement,  sur le port ou même en mer. Des stands sont installés directement sur la plage. Ils apportent des informations aux touristes et aux résidants sur le milieu marin et sur l’environnement par le biais de différents supports (quiz, jeux, panneaux d’information, brochures, livrets…). Une fois sensibilisés, les touristes deviennent acteurs de cette dynamique par leurs actions : choix d’activités (ex : sentiers sous-marins pour découvrir la faune et la flore marines) et façon de pratiquer l’activité (ex : respect des espèces), choix de structures d’hébergement labellisées, comportements « respectueux » en vacances (poursuivre le tri, ne pas jeter ses déchets dans la nature…). Ainsi, Inf’eau mer a élaboré un questionnaire qui constitue un outil de sensibilisation et qui permet de recueillir des informations sur la perception de l’environnement auprès des usagers de la plage. En 2009, ce questionnaire a permis de montrer que 96 % des individus interrogés déclaraient mettre leurs déchets à la poubelle soit sur place soit chez eux après une journée à la plage.  Les trois-quarts seraient prêts à trier leurs déchets sur la plage. Et 95% seraient prêts à modifier leurs habitudes pour préserver la qualité de vie des générations futures.


L’avis Sequovia

Depuis des années, des réseaux d’associations comme Ecogestes Méditerranée  et  Inf’eau mer  se sont structurés pour montrer le besoin de préserver le milieu marin et l’environnement par des changements comportementaux. Cette année 2010 de la Biodiversité marque l’importance voire l’obligation de faire évoluer les mentalités à long terme. Les Éco gestes Méditerranée sont une première étape de la prise de conscience collective, en vue d’inviter tous les acteurs à une meilleure appréciation des enjeux environnementaux. Ces initiatives mettent en valeur le littoral Méditerranéen et cela concourt également au développement de l’éco-tourisme en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Articles proches :

Claire Nobilet Développement durable, tourisme durable , , , , , , ,

  1. 07/05/2010 à 10:08 | #1

    Je suis d’accord il faut protéger le littoral de Provence.

  2. vanessa
    23/04/2011 à 21:04 | #2

    Voici une étude sur le tourisme en côte d’Azur:
    http://www.sensesmakers.com/Terredetourisme.pdf

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Pour un tourisme durable sur le littoral Provence-Alpes-Côte d’Azur

Déposer un commentaire à l'article : Pour un tourisme durable sur le littoral Provence-Alpes-Côte d’Azur