Accueil > Economie, Finance, Taxe Carbone > LA TAXE CARBONE PREVUE POUR JUILLET

LA TAXE CARBONE PREVUE POUR JUILLET

Jean-Louis Borloo, a réaffirmé cette semaine  la volonté du gouvernement de mettre en place la taxe carbone le 1er juillet prochain. La première version de cette taxe avait été recalée par le Conseil constitutionnel parce qu’elle ne s’appliquait pas aux usines les plus polluantes soumises aux quotas européens de CO2.

Rappel des faits
Le Conseil constitutionnel a contesté le premier projet de taxe carbone du gouvernement fin décembre  2009. Les Sages avaient estimé que le texte instaurait une « rupture de l’égalité devant l’impôt » : près de 1000 sites industriels les plus polluants, déjà concernés par le système européen des quotas d’émissions de CO2, n’étaient pas inclus dans le dispositif. C’est cette rupture d’égalité que le gouvernement doit corriger.

La taxe carbone en Juillet
Le nouveau texte doit être arbitré durant le mois d’avril. Il entrerait en vigueur au 1er juillet, comme l’avait promis Nicolas Sarkozy. Concrètement, le dispositif serait maintenu en l’état pour les particuliers (taxe sur le gaz et les carburants remboursée sous forme de crédit d’impôt) et la plupart des entreprises. Jean-Louis Borloo ne cache pas la complexité de l’élaboration de la taxe carbone, cette contribution qui doit modifier les comportements pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Il a clairement repoussé la demande du Medef qui demandait un sursis jusqu’à 2011 ne voyant pas ce qu’un délai de six mois allait changer.

Trois options possibles
Trois options sont  préconisées. Tout d’abord celle de  Bercy : elle prend la forme d’une taxe à taux réduit (notamment pour les secteurs les plus exposés à la concurrence internationale), plafonnée en fonction de la valeur ajoutée. La compensation pour les entreprises prendrait la forme d’un crédit d’impôt, ou d’un chèque, sur les investissements «verts». Cette option serait la plus difficile à mettre en place.
La deuxième est celle du MEEDDM   qui préconise une taxe dégressive en fonction de la valeur ajoutée, accompagnée d’un bonus-malus – une compensation forfaitaire, en fonction du comportement des entreprises par rapport à la moyenne du secteur.
Et enfin, la troisième possibilité, de la députée UMP Fabienne Keller qui propose  de rendre payants de manière anticipée 10 % des quotas – aujourd’hui délivrés à titre gratuit – avant la date prévue de 2013.
Ces trois possibilités sont toujours compliquées à mette en place et se heurtent à des obstacles, notamment européens.

L’avis Sequovia :
La taxe carbone est encore mal comprise par une majorité de Français. Oui, il est possible de lutter contre le réchauffement climatique efficacement au moyen d’une taxe carbone, et de réduire les inégalités par cette taxe  et en même temps, partager les fonds collectés. Mais ce dossier est difficile à gérer. Le risque est de créer un handicap de compétitivité pour un certain nombre de secteurs. La mise en place d’une taxe carbone est un sujet qui gagnerait de ce fait à être traité au niveau européen. D’ailleurs, la Commission européenne a annoncé  début mars qu’elle allait proposer bientôt la création d’une taxe carbone concernant l’utilisation du carburant pour les voitures, du charbon et du gaz naturel, une idée qu’elle avait repoussée jusqu’à présent.

N’hésiter pas consulter  le dossier spécial sur la taxe carbone de Sequovia

Articles proches :

Claire Nobilet Economie, Finance, Taxe Carbone , ,

  1. bernard
    11/03/2010 à 21:44 | #1

    la taxe carbonne sur véhicules existe déjà en Belgique depuis 2 ans,oui sans rien dire le gouvernement a rajouter une taxe en plus a l’immatriculation des véhicules a partir de 155KWco2(100euro) de pollution qui peut aller pour certains vehicules au dessus de 255KW A UNE taxe de 1500 EURO,degoutant car l’on paye déjà une taxe de mise en circulation qui va de 61,50 E pour un véhicule de 70KW ET 4957 EURO POUR 155 KW ET EN PLUS UNE TAXE ANNUELLE DE CIRCULATION EN CV QUI POUR UNE VOITURE TYPE LAGUNA 2000CC 365 EURO UN GOUFFRE D’ARGENT ET EN PLUS ON DOIT PAYER AUSSI LA TAXE CARBONE A LA POMPE SI ON SE DEPLACE EN FRANCE ,IL FAUT SAVOIR QUE LA BELGIQUE TAXE AUSSI UN VEHICULE QUI ROULE AU LPG( gpl) SUIVANT SA PUISSANCE DE 197 EURO A 4659 EURO VOUS CROYEZ QUE CELA EST EUROPEENS
    MOI NON,c’est surtout pour faire rentrer des sous dans les caisses et rien d’autres,je crois que c’est préférable pour nous belges de vivre en FRANCE CAR MARRE DES TAXES POUR TOUT,

  2. 12/03/2010 à 13:15 | #2

    Je suis complètement en accord avec vos propos.
    La communication sur la taxe carbone n’a pas été très bonne, et bien que les gens comprennent l’intérêt de ce disposition, ils ont l’impression que c’est plus un argument pour justifier un impôt supplémentaire.
    La mise en place d’une taxe au niveau européen est indispensable à nos entreprises pour des raisons de concurrence. Cela pourrait passer par l’élargissement du quota carbone à des entreprises moins polluantes et un durcissement des quotas.

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : LA TAXE CARBONE PREVUE POUR JUILLET

Déposer un commentaire à l'article : LA TAXE CARBONE PREVUE POUR JUILLET