Accueil > Bâtiments durables, Développement durable, Social > Quand le développement durable s’installe dans les logements sociaux

Quand le développement durable s’installe dans les logements sociaux

Gourmand en énergie (46% des consommations d’énergie) et principal émetteur des gaz à effet de serre (25% des gaz à effet de serre), le secteur immobilier constitue le chantier n°1 de la lutte contre le changement climatique inscrite dans le Grenelle de l’environnement.

Ainsi, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, déclarait que « L’intérêt général n’est plus seulement un toit pour tous, mais un toit durable pour tout le monde».

L’organisme certificateur et l’association DELPHIS ont initié  »AFAQ 1000NR Logement social », afin d’aider les acteurs du logement social à mieux prendre en compte les enjeux environnementaux mais également sociaux tels que la valorisation de l’utilité sociale du logement social ou la contribution à l’attractivité des territoires . Destiné aux entreprises sociales pour l’habitat (ESH), aux offices publics de l’habitat (OPH) ou aux coopératives d’HLM,  » AFAQ 1000NR Logement social  » mesure leurs engagements en matière de développement durable et évalue leurs démarches éco-responsables.

Cette évaluation intègre le référentiel Eurho-GR (EURopean Housing – Global Reporting) et ses 61 indicateurs spécifiques au logement social, organisés autour de 5 grands enjeux du secteur du logement social :

- promouvoir l’équité sociale des territoires ( 19 indicateurs),

- préserver l’environnement (13 indicateurs),

- assumer sa responsabilité économique (9 indicateurs),

- animer et améliorer la gouvernance (10 indicateurs),

- développer les ressources humaines (9 indicateurs).

A l’issue de cette évaluation, les actions menées par les acteurs du logement social reçoivent une note sur 1000 points attribuée selon quatre niveaux définis : Engagement, Progression, Maturité, Exemplarité.

L’Avis Sequovia:

Les logements sociaux abritent les populations les plus sensibles à la raréfaction des ressources, à l’augmentation du coût des énergies et à l’exclusion sociale. Il est donc nécessaire que logement social rime avec développement durable afin de résoudre au mieux ces différents problèmes. Les chiffres sont très encourageants puisqu’en 2008, 6 E.S.H membres du réseau Delphis ont adopté les référentiel EURHO-GR® et ont publié leur premier rapport RSE. Un an plus tard, 12 E.SH. en France déploient le référentiel et publient leur rapport auxquels s’ajoutent 7 entreprises allemandes, suédoises et italiennes.

L’AFAQ 1000NR, outil de diagnostic des démarches développement durable, permet aujourd’hui aux ESH de s’évaluer. Sequovia met également à disposition de toute organisation un outil de diagnostic en ligne gratuit Eval2D. Celui-ci permet aux organisations de s’évaluer par rapport aux trois piliers du développement durable et à leurs différentes parties prenantes.

Articles proches :

Stéphanie Bâtiments durables, Développement durable, Social , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Quand le développement durable s’installe dans les logements sociaux
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Quand le développement durable s’installe dans les logements sociaux

Déposer un commentaire à l'article : Quand le développement durable s’installe dans les logements sociaux