Accueil > Développement durable, Transports durables > Ecomobilité : les Français prêts à changer

Ecomobilité : les Français prêts à changer

Le comportement des Français face au développement durable est en train d’évoluer, et plus de 50% se disent maintenant prêts à l’écomobilité.

 

ecomobilite1 

52% des Français se déclarent prêts à utiliser de manière régulière un mode de transport alternatif (covoiturage, auto-partage, vélo…), en particulier les 18-24 ans (64%) et les habitants de communes rurales (60%). C’est l’une des informations qui ressort du baromètre de la mobilité durable en 2009 publié par la Macif, en partenariat avec le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Cette étude a été réalisée par Opinion Way entre le 24 et le 31 juillet 2009 auprès d’un échantillon de 1 541 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Il ressort que le mode de déplacement alternatif le plus connu des Français est, pour 91%, le covoiturage, et pour 83% le vélo-partage (un vélo pour plusieurs personnes). Mais en connaître et pratique il y a un bout de chemin à faire : effectivement, seulement 26 % ont déjà pratiqué le covoiturage et 11 % le vélo-partage.

 

En ce qui concerne la sécurité sur deux roues, seulement 37 % des automobilistes se sentent en sécurité lorsqu’ils se déplacent à vélo et 18% sur un deux roues motorisé. Aussi, 73% des automobilistes français estiment que le code de la route devrait évoluer : double sens cyclable, file réservée au covoiturage, remontée de file pour les deux roues.

 

Au sujet du covoiturage seulement un automobiliste sur 2 déclare se sentir en sécurité quand il pratique le covoiturage ou conduit un véhicule qui ne lui appartient pas.

 

Entre l’idée d’utiliser un mode de transport alternatif été le passage à l’acte, il y a encore un long chemin à parcourir, où le frein principal est le sentiment de manque de sécurité.

 

Cette évolution semble devoir passer pour 84% des Français par la mise en place d’infrastructures et d’équipements permettant un meilleur partage de la chaussée, et pour 83% par la mise en place de cours d’éco-conduite à l’école pour sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge aux bons comportements sur la route.

 

Enfin, la semaine de la mobilité et de la sécurité routière « Bougez autrement » se déroulera du 16 au 22 septembre prochain.


Articles proches :

Julien Morel Développement durable, Transports durables , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Ecomobilité : les Français prêts à changer
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Ecomobilité : les Français prêts à changer

Déposer un commentaire à l'article : Ecomobilité : les Français prêts à changer