Accueil > Développement durable, Dossier spécial Copenhague, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre > Bilan des émissions CO2 avant Copenhague : la crise fausse les chiffres

Bilan des émissions CO2 avant Copenhague : la crise fausse les chiffres

A moins de 100 jours maintenant du rendez-vous climatique crucial de Copenhague, gros plan sur les avancées des pays européens en terme d’émission de gaz à effet de serre.

 

L’UE dans les rangs pour valider Kyoto avant Copenhague ?

 

Fin mai, l’Agence Européenne de l’Energie (AEE) a publié le bilan des émissions de gaz à effet de serre de 2008. L’UE à 15 a ainsi vu ses émissions de gaz à effet de serre (GES) décliner pour la troisième année consécutive, ce qui porte à 4,3% la diminution des émissions de GES depuis 1990, année de référence choisie dans les négociations pour la lutte contre le réchauffement climatique par les experts de l’ONU. Cela semble a priori une assez bonne nouvelle, car nous nous rapprochons ainsi des objectifs visés par le protocole de Kyoto qui en demande 20% d’ici 2020.

Mais il ne faut pas crier joie si vite, car l’AEE précise aussi que la chute de l’activité industrielle et des transports de marchandises n’est pas la résultante logique des efforts des politiques publiques pour la lutte contre le réchauffement climatique. Elle est en effet majoritairement due à la récession économique : ralentissement forcé de l’activité industrielle et augmentation du prix du pétrole sont ainsi mis en avant. Mais malheureusement, rien n’indique que la tendance « vertueuse » va se confirmer dans les années à venir.

De plus, les efforts de réduction (voulus ou subis) sont inégalement partagés par les pays de l’Union (cf. tableau ci-dessous). Ainsi, parmi l’UE à 15, seuls le Portugal et l’Espagne n’ont pas réduit leurs émissions.

Le professeur McGlade, directeur général de l’AEE, exhorte les politiciens européens à franchir à Copenhague une marche décisive pour soutenir ces progrès forcés : « Un agrément fort amènera des investissements vitaux pour notre future prospérité. »

 

L’avis Sequovia

Il est important de bien comprendre les enjeux de Copenhague, et il ne faut donc pas prendre ces chiffres d’apparence réjouissants comme de vrais indicateurs d’avancée politique et technologique pour réduire nos émissions de gaz à effets de serre. Une dynamique est en marche c’est vrai, mais elle est moins importante que ce que ces chiffres démontrent.

Pour reprendre les mots de l’AEE, il est bien « crucial » d’arriver à des décisions ambitieuses et abouties au prochain sommet de Copenhague dans moins de 100 jours.

 

Tableau annexe : Emissions de gaz à effet de serre en équivalent CO2 et objectifs de Kyoto pour 2008-2012

MEMBER STATE

1990

Kyoto Protocol
base year

2007

Change 1990-2007

Change base year–2007

Targets 2008–12 under Kyoto Protocol and « EU burden sharing »

(million tonnes)

(million tonnes)

(million tonnes)

(%)

(%)

(%)

Austria

79,0

79,0

88,0

11,3%

11,3%

-13,0%

Belgium

143,2

145,7

131,3

-8,3%

-9,9%

-7,5%

Denmark

69,1

69,3

66,6

-3,5%

-3,9%

-21,0%

Finland

70,9

71,0

78,3

10,6%

10,3%

0,0%

France

562,6

563,9

531,1

-5,6%

-5,8%

0,0%

Germany

1215,2

1232,4

956,1

-21,3%

-22,4%

-21,0%

Greece

105,6

107,0

131,9

24,9%

23,2%

25,0%

Ireland

55,4

55,6

69,2

25,0%

24,5%

13,0%

Italy

516,3

516,9

552,8

7,1%

6,9%

-6,5%

Luxembourg

13,1

13,2

12,9

-1,6%

-1,9%

-28,0%

Netherlands

212,0

213,0

207,5

-2,1%

-2,6%

-6,0%

Portugal

59,3

60,1

81,8

38,1%

36,1%

27,0%

Spain

288,1

289,8

442,3

53,5%

52,6%

15,0%

Sweden

71,9

72,2

65,4

-9,1%

-9,3%

4,0%

United Kingdom

771,1

776,3

636,7

-17,4%

-18,0%

-12,5%

EU-15

4232,9

4265,5

4052,0

-4,3%

-5,0%

-8,0%

Bulgaria

117,7

132,6

75,5

-35,8%

-43,0%

-8,0%

Cyprus

5,5

Not applicable

10,1

85,3%

Not applicable

Not applicable

Czech Republic

194,7

194,2

150,8

-22,5%

-22,4%

-8,0%

Estonia

41,9

42,6

22,0

-47,5%

-48,3%

-8,0%

Hungary

99,2

115,4

75,9

-23,5%

-34,2%

-6,0%

Latvia

26,7

25,9

12,1

-54,7%

-53,4%

-8,0%

Lithuania

49,1

49,4

24,7

-49,6%

-49,9%

-8,0%

Malta

2,0

Not applicable

3,0

45,7%

Not applicable

Not applicable

Poland

459,5

563,4

398,9

-13,2%

-29,2%

-6,0%

Romania

243,0

278,2

152,3

-37,3%

-45,3%

-8,0%

Slovakia

73,3

72,1

47,0

-35,9%

-34,8%

-8,0%

Slovenia

18,6

20,4

20,7

11,6%

1,8%

-8,0%

EU-27

5564,0

Not applicable

5045,1

-9,3%

Not applicable

Not applicable

 

Articles proches :

Julien Morel Développement durable, Dossier spécial Copenhague, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre , , ,

  1. 11/09/2009 à 09:32 | #1

    La « taxe carbone  » sarkozienne est une construction inopérante. C’est trop et pas assez, c’est surtout inadapté pour changer de comportement .Exemple : ce dispositif retire encore plus de ressources aux collectivités locales qui, elles aussi, ont besoin de faire des investissements pour réduire leur dépendance energétique…

  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Bilan des émissions CO2 avant Copenhague : la crise fausse les chiffres

Déposer un commentaire à l'article : Bilan des émissions CO2 avant Copenhague : la crise fausse les chiffres