Accueil > Bâtiments durables, Développement durable, Environnement > Des idées pour se protéger de la canicule

Des idées pour se protéger de la canicule

Météo France prévoit pour les prochains jours un « épisode de temps très chaud, mais nettement moins grave qu’en 2003 ». Elle a ainsi classé 7 départements en alerte orange jusqu’à vendredi, pour lesquels la température avoisine les 40 degrés. Cette vague de chaleur n’est pas sans conséquence pour les salariés de toute entreprise, mais les moyens éco-responsables pour y parvenir sont nombreux.

En réponse à cette vague de chaleur, l’ADEME a publié un memento de « trucs et astuces pour rester au frais sans dépenser trop ». Il constitue un réservoir d’idées dans lesquelles particuliers et professionnels peuvent puiser à volonté. Parmi ces mesures, on peut s’apercevoir que la plupart sont constituées de gestes  et de réflexes simples :

- Ai-je pensé à protéger ses fenêtres du soleil par des stores extérieurs ou des volets ?
En été, le soleil peut faire grimper la température intérieure jusqu’à 10 degrés supplémentaires. L’utilisation de volets et de stores permet de réduire considérablement l’augmentation de la température. A défaut, des stores intérieurs ou rideaux, moins efficaces, peuvent cependant limiter l’inconfort dû à la chaleur.

- Mes fenêtres sont-elles bien fermées pendant la journée ? En laissant les fenêtres ouvertes aux heures chaudes, je fais rentrer la chaleur dans mon logement. Une chaleur qui sera difficile à évacuer une fois les pièces réchauffées. Sont-elles bien ouvertes la nuit pour que l’air frais rafraîchisse mon intérieur ? Je profite des températures les plus basses pour refroidir mon logement en créant des courants d’air. Cette ventilation naturelle peut être améliorée grâce un ventilateur.

- Est-ce que les appareils électriques que je n’utilise pas sont éteints (et non pas en veille) ? Tous les appareils électriques surchauffent les pièces en fonctionnant. Eteindre les appareils non utilisés limite des apports de chaleur dans la maison. Les dispositifs de veille (télévision, chaîne Hi-Fi, magnétoscope, décodeur, ordinateur…) et les petits appareils restant branchés sur la prise de courant (chargeur de portables…) continuent à consommer lorsque l’appareil ne fonctionne pas. Il suffit de brancher ces appareils sur un bloc-prises avec interrupteur pour pouvoir les éteindre tous en une seule fois.

- Ai-je besoin de faire fonctionner tous mes équipements électriques ? En effet, limiter l’usage des équipements de cuisson (surtout le four) contribue à limiter l’augmentation de la température en cas de fortes chaleurs.

- Mes lampes sont-elles toutes munies d’ampoules basse consommation ? Les ampoules basse consommation consomment 4 à 5 fois moins d’électricité, leur durée de vie est de 6 à 10 ans, et elles dégagent peu de chaleur. Evitez l’utilisation des lampes halogènes de forte puissance (200 voire 500 watts) qui dissipent beaucoup de chaleur. Adaptez votre éclairage à vos besoins et bien sûr privilégiez les apports de l’éclairage naturel.

- Ai-je dégivré mon réfrigérateur et mon congélateur dernièrement ? En dégivrant ces appareils, l’économie peut atteindre 30%. Avant de partir en vacances, débranchez réfrigérateur et congélateur. C’est aussi l’occasion de les nettoyer. Evitez également de les ouvrir trop souvent : en été, cela peut doubler voire tripler votre consommation d’électricité. Enfin, à l’achat, privilégiez les appareils les moins gourmands en électricité (niveau A de l’étiquette énergie).

 


L’avis Sequovia

Grâce à ces solutions simples et rapides, chaque employé peut se sentir mieux dans son lieu de travail, et de l’énergie est économisée. Ces conseils forment donc un bon ensemble de mesures sociales et environnementales efficaces. Mais pour qu’ils soient efficients, il faut les coupler avec une communication et efficace. Tous les acteurs de l’entreprise doivent jouer le jeu et participer à ces moyens de protection. Sequovia propose notamment de nombreuses formations, dont une formation Développement Durable et urbanisme au cours de laquelle vous pourrez apprendre les enjeux de l’urbanisme et de la construction durables.

L’ADEME précise aussi en fin de rapport que lors d’un été « normal », les climatiseurs accroissent la consommation d’électricité de quelques 500 kWh par an et par logement et augmentent la facture d’électricité d’environ 10%. Si cependant vous faites le choix de la climatisation, vous pouvez faire installer un climatiseur performant (classe A de l’étiquette énergie) et bénéficiant de la marque Eurovent (marquage garantissant que les performances de l’appareil sont conformes aux valeurs annoncées par les fabricants). Et si vous possédez déjà un climatiseur, vous pouvez faire réaliser par l’intermédiaire de Sequovia un audit climatisation sanitaire .

 Vous trouverez d’autres conseils sur la santé et les risques en entreprise sur la plateforme ACT2D de Sequovia.

 

Articles proches :

Julien Morel Bâtiments durables, Développement durable, Environnement , , , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Des idées pour se protéger de la canicule
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Des idées pour se protéger de la canicule

Déposer un commentaire à l'article : Des idées pour se protéger de la canicule