Sans carbone la foire est plus folle!

C’est du 28 août au 6 septembre 2009 que 200 000 visiteurs et près de 700 exposants seront présents au 1er Événement « sans carbone » de cette ampleur, qui n’est autre que la 63ème Foire de Châlons-en-Champagne. Cette 63ème édition témoigne d’une démarche environnementale sans précédents dans le monde de l’évènementiel, un tournant rendu possible par la collaboration de la mairie de Châlons-en-Champagne, du Ministère du Développement Durable et d’EDF.

Une convention attestant de la démarche concrète de réduction d’émission de carbone avant, pendant et après la manifestation a été signé le 22 juillet dernier par Valérie Létard, secrétaire d’État auprès du ministre d’État Jean-Louis Borloo, Bruno Bourg-Broc, député-maire de Châlons-en-Champagne, Cédric Lewandowski, directeur des Collectivités Territoriales d’EDF et Bruno Forget, l’organisateur de la Foire de Châlons-en-Champagne, en présence de  Benoist Apparu, secrétaire d’État au logement et à l’urbanisme et maire-adjoint de Châlons-en-Champagne.
Les différents acteurs de ce projet ont pour objectif de sensibiliser  les visiteurs, exposants et autres parties prenantes de l’évènement et de garantir un bilan positif sur leur impact sur l’environnement grâce la réduction de leurs émissions de GES et une neutralité carbone.
Il s’agit bien là d’un projet ambitieux pour lequel des moyens adaptés doivent être employés, une démarche en 3 étape est ainsi prévue :

  • Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre en sensibilisant les parties prenantes de la Foire à travers des actions concrètes : encourager le covoiturage, l’utilisation des transports en commun, limiter les consommations de plastique et de papier lors de l’événement, …

  • Réaliser un Bilan Carbone de la Foire-expo de Châlons-en-Champagne selon la méthodologie du Bilan Carbone© de l’ADEME, afin de fournir une photographie précise des émissions par poste : transport de personnes, énergie, ou encore restauration et hébergement.

  • Compenser les émissions résiduelles de Gaz à Effet de Serre pour atteindre la neutralité Carbone. EDF mettra à disposition des organisateurs de la Foire de Châlons-en-Champagne de crédits carbones certifiés par l’ONU correspondant aux émissions résiduelles de la Foire. Ces crédits contribueront au financement d’un projet de « développement propre » dans un pays émergent.

Un projet qui répond en tout point aux exigences et attentes désormais énoncées par le Grenelle de l’Environnement et qui montre l’exemple en vue de la réduction d’ici 2050 des émissions de Gaz à Effet de Serre par quatre.


L’Avis Sequovia

Les agences de communication et tout spécialement celles dont le cœur de métier est l’évènementiel, ont un rôle clé dans le développement durable. Elles existent par et pour la nécessité de véhiculer de l’information, commerciale ou non et sont à même de donner l’exemple. Le secteur de la communication événementielle génère des GES, qu’il s’agisse de son activité liée au transport, à l’hébergement, à la restauration, à la technique (son, lumière, vidéo), au lieu de réception et à la communication et à la signalétique.
Sequovia, particulièrement sensible aux activités de la communication a créé une formation développement durable spécifiquement dédiée aux agences conseil en communication événementielle. Ce module de formation est disponible en inter entreprise comme en intra entreprise.  Ainsi, Sequovia conseil vient de former l’ensemble des collaborateurs de l’une des agences leader de l’évènementiel (50 personnes).

Articles proches :

Flore Charuel Développement durable, Economie, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre, Récompenses et initiatives , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Sans carbone la foire est plus folle!
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Sans carbone la foire est plus folle!

Déposer un commentaire à l'article : Sans carbone la foire est plus folle!