Accueil > Développement durable, Economie, Environnement, Récompenses et initiatives > Les territoires franciliens les plus environnementaux en 2009 !

Les territoires franciliens les plus environnementaux en 2009 !

Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil-Malmaison, Président de la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire de l’Assemblée Nationale, a rappelé que la première remise du Grand Prix de l’Environnement avait eu lieu à Rueil-Malmaison en 1997, au Château de la Malmaison. Jacques Baumel avait alors mis à disposition ce lieu, car il jugeait important de recevoir la manifestation dans un lieux prestigieux. La suite lui a donné raison; Olivier Delourme, initiateur du Grand Prix de l’Environnement peut être considéré comme précurseur, se situant dans la droite ligne de ce que le Grenelle de l’Environnement soutient aujourd’hui.

Le clou de la manifestation du 25 juin, a été le défilé des éducateurs canins de la ville d’Asnières, tenant en laisse 4 chiens parfaitement éduqués, symbole de la cohabitation paisible et propre de l’homme avec l’animal en ville.

Les grandes tendances de cette 13e édition sont principalement la préservation des ressources, en particulier, l’eau, la biodiversité, les économies d’énergies, notamment dans les déplacements, les constructions et les éco-quartiers.

22 Lauréats ont reçus des trophées dans 9 catégories, avec 31 dossiers primés sur 103 présentés.

Le 13e Grand Prix de l’Environnement a été attribué à Yerres, dans la catégorie Villes et au Conseil Général du Val de marne dans la catégorie Institutions . Le Prix Spécial du Jury a été attribué au Port Autonome de Paris, conjointement avec leurs nombreux partenaires institutionnels, et entreprises (Le Syctom de l’Agglomération parisienne, Région Ile-de-France, ADEME, MEDDAD, STIF, UPM, Chapelle Darblay, UNICEM, SFIC, Batobus).

André Santini, Patrick Ollier, Jean Claude Boucherat, Odile Fourcade, Jean-Vincent Placé et Dominique Labrouche ont remis les trophées aux Lauréats.

Les 24, 25 et 26 juin 2009 à Paris-Porte de Versailles, les candidats présentent des réponses concrètes aux enjeux environnementaux de notre société aux visiteurs du salon SIREME : gestion de l‘eau, biodiversité, constructions basse consommation, éco- quartiers, transport intermodal du fret (fleuve-rail-route) et des personnes, circulations douces, éducation à l’environnement, concertation apparaissent maintenant comme les moyens incontournables de l’adaptation de nos territoires au changement économique, social et climatique.

Articles proches :

bdesmier Développement durable, Economie, Environnement, Récompenses et initiatives , , , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Les territoires franciliens les plus environnementaux en 2009 !
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Les territoires franciliens les plus environnementaux en 2009 !

Déposer un commentaire à l'article : Les territoires franciliens les plus environnementaux en 2009 !