Journée mondiale de l’environnement : en route vers Rio+20

Ce mardi 5 juin se déroule la Journée Mondiale de l’Environnement initiée il y a 40 ans par l’Organisation des Nations Unies (ONU). A deux semaines du sommet Rio+20, cette journée est l’occasion pour tous de s’inscrire dans une démarche de développement durable. Ainsi, les particuliers comme les organisations sont invités à promouvoir les bonnes pratiques existantes au regard de la protection et du respect de l’Environnement. 

  • Une journée pour la préservation de l’environnement

Depuis le premier sommet de la Terre de Stockholm, qui s’est déroulé en 1972, l’ONU a décrété le 5 juin comme Journée Mondiale de l’Environnement. A l’approche du sommet de la Terre Rio+20, cette journée mondiale vise à promouvoir les actions de sauvegarde de notre planète. Les Nations Unies souhaitent ainsi sensibiliser un large public aux enjeux que pose la protection environnementale tout en encourageant la réalisation d’actions au niveau des gouvernements.

Pour ce 40ème anniversaire de la Journée Mondiale de l’Environnement, l’ONU a choisi le thème suivant : « Économie verte: en faites-vous partie? ». Ainsi, sont mis à l’honneur les secteurs s’efforçant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres formes de pollution, à rationaliser la consommation en ressources et en énergie, et à protéger la biodiversité.

A l’occasion de cette journée historique, le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) souhaite partager les expériences de chacun au regard des précédentes éditions de la journée mondiale de l’environnement, ainsi que sur les évènements de cette 40ème journée. Tout le monde est ainsi invité à poster un lien vers une vidéo sur la page Facebook du PNUE, et de relater ses actions pour sauvegarder et protéger l’environnement. Ces échanges interactifs feront l’objet d’un livre qui contiendra ainsi l’ensemble des avancées et réussites en matière de protection environnementale, réalisées au cours des dernières décennies.

  • Chacun peut agir pour le développement durable

Comme nous venons de le voir, cette journée ne s’adresse pas uniquement aux organisations et aux gouvernements. Au contraire, tout le monde est invité à y participer par l’action. En effet, le site internet du PNUE relate que « la Journée Mondiale de l’Environnement est aussi un jour pour les individus de tous milieux afin de se réunir et assurer des perspectives plus propres, plus vertes et plus joyeuses pour eux-mêmes et pour les générations futures ».

Ainsi, le PNUE appelle les particuliers à réaliser leurs propres actions diminuant l’impact environnemental, rappelant que « les possibilités [d’action] sont sans fin ». Ces derniers sont d’ailleurs libres d’inscrire leurs activités sur la page internet du PNUE jusqu’à la fin du mois, afin de participer au concours permettant de gagner une des 5 voitures éco-énergétiques mises en jeu. A ce jour, les enregistrements ont dépassé la barre des 9000 activités. Ces initiatives, qui doivent par ailleurs s’exécuter avant la fin de la semaine, sont disponibles à cette page.

  • Le sommet de Rio+20 en ligne de mire

A 15 jours du début de la conférence des Nations Unies sur le développement durable, qui se tiendra à la ville de Rio de Janeiro, il n’est pas anodin que le Brésil soit pays hébergeur de cette 40ème édition de la Journée Mondiale de l’Environnement. Il y a 20 ans, le pays avait déjà accueilli le sommet de la Terre, qui avait réuni des représentants des quatre coins du globe, ainsi que de grandes organisations internationales. L’objectif : préparer une feuille de route afin d’ancrer le développement durable dans nos sociétés.

En outre, d’après le PNUE, ce pays représente une des économies les plus florissantes au monde, et projette de devenir une des plus grandes économies vertes. Pour plus d’informations sur la situation du Brésil concernant le développement durable, lire le rapport (en anglais) du PNUE intitulé « Vers une Economie Verte : Les chemins vers le Développement Durable et l’Eradication de la Pauvreté ».

  • Avis Sequovia

Cette 40ème Journée Mondiale de l’Environnement appelle l’ensemble de la population à agir pour le développement durable. Par ailleurs, l’économie verte, thème de cette édition, représente une grande opportunité pour des secteurs tels que l’énergie, la construction ou encore le transport. L’investisseur responsable, entreprise ou particulier, qui décide d’opter pour une technologie verte sera garanti de son ROI. Son choix contribuera à diminuer ses consommations d’énergie à tous les niveaux.

Il est évident que le prochain sommet Rio+20 profitera d’une grande médiatisation, à l’heure où le besoin de réduire l’impact environnemental n’a jamais été aussi grand. En effet, le réchauffement climatique dû aux émissions de GES par les activités humaines, provoque des dérèglements à l’origine de certaines catastrophes naturelles. Il faut donc espérer que, lors du prochain sommet de la Terre, les gouvernements se mettent d’accord sur des objectifs précis.

 

Articles proches :

Adrien Développement durable, Economie, Energies renouvelables, Environnement, Pollution de l'air et du sol, Rechauffement climatique, gaz à effets de serre , , , , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Journée mondiale de l’environnement : en route vers Rio+20
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Journée mondiale de l’environnement : en route vers Rio+20

Déposer un commentaire à l'article : Journée mondiale de l’environnement : en route vers Rio+20