La place de la compensation carbone dans une stratégie carbone

Dans ce contexte de lutte contre le changement climatique, de réglementations de plus en plus strictes en matière de Gaz à Effet de Serre (GES) (Grenelle 2, EU ETS, etc), et de pressions grandissantes des parties prenantes, adopter une stratégie carbone devient de plus en plus pertinent. Celle ci vise à comptabiliser, réduire puis compenser tout ou partie des émissions de GES générées par son activité. La compensation carbone intervient donc un troisième temps, après un calcul exhaustif et précis de son impact carbone, et la mise en place d’un réel plan d’actions visant à réduire ce dernier.

Qu’est ce que la compensation carbone ?

La compensation carbone est donc une démarche volontaire, à laquelle une société, ou un particulier,  choisi de participer au financement un projet de réduction de GES dans un pays en développement, afin de compenser son propre impact carbone. Par exemple, une entreprise ayant un Bilan Carbone de 1 000 t CO2, peut choisir de compenser la totalité de ses émissions de CO2 en finançant la réduction de cette même quantité via un projet dans un pays du Sud. Cela peut consister, par exemple, à l’implémentation de technologies propres (fermes éoliennes, barrages hydroélectriques, capture de méthane, etc…) qui viennent remplacer les énergies fossiles utilisées en temps normal pour produire de l’énergie, ou bien il peut s’agir de projets de séquestration carbone (reforestation, REDD).
Le principe est celui de la neutralité climatique : ne pas émettre une tonne de CO2 dans un pays du Sud a le même effet bénéfique pour la planète que la même réduction réalisée en France, par exemple.

Mais quel est l’intérêt de la compensation carbone ?

La compensation carbone est un moyen de plus en plus populaire par lequel les entreprises choisissent de combattre le changement climatique. En effet c’est une façon d’obtenir des bénéfices environnementaux immédiats parallèlement à ceux obtenus en interne à moyens et à longs termes. D’autre part, cette démarche permet de neutraliser les émissions dites incompressibles, c’est-à-dire celles qui ne peuvent être réduites par les mesures internes de mitigation. La compensation est également un mécanisme efficace de transfert de technologie propre au sein des pays du Sud, permettant à la fois d’obtenir des réductions d’émissions de GES à moindre cout et d’améliorer des conditions de vie des populations locales.
Enfin, la compensation carbone permet aux entreprises de se distinguer de la concurrence, de valoriser leur image auprès de leurs parties prenantes (aussi bien en interne qu’en externe) et de bénéficier d’un vecteur de communication supplémentaire. Par exemple, certaines d’entreprises choisissent de compenser les émissions de CO2 générées par leurs produits, services, ou bien leurs déplacements professionnels.

Comment sélectionner un projet de compensation carbone ?

Pour s’assurer de la viabilité du mécanisme, il est important de choisir des projets de compensation carbone qui suivent les méthodologies et standards reconnus au niveau international.
Les standards de compensation carbone volontaire comme le « Gold Standard » ou encore le « Verified Carbon Standard (VCS) » assurent ainsi le bon calcul, le suivi, et la vérification des réductions générées par les projets. Plusieurs critères sont importants pour le projet, dont celui de l’additionnalité. Un projet est additionnel lorsque l’apport de la finance carbone rend le projet économiquement viable, et lui permet de surmonter les barrières à son implémentation. De la même manière, la transparence et la traçabilité sont primordiale. Une fois achetés, les crédits carbone doivent être annulés sur les registres adéquats afin d’éviter toutes possibilités de double compte. Le VCS ou le Gold standard possèdent ainsi leurs propres registres où sont répertoriés les projets, documentations associés, et les crédits carbones générés.

Enfin, au delà de la réduction des émissions de GES et son impact positif sur le climat, le projet doit dans la mesure du possible présenter des impacts sociétaux, comme l’amélioration des conditions de vie des communautés locales.
EMCO2 Solution, signataire de la Charte des opérateurs de la compensation carbone de l’ADEME, vous assiste dans vos démarches de compensation carbone, allant de la sélection du projet,  l’achat des « crédits carbone », l’annulation  de ces crédits sur les registres adéquats, et la bonne communication  de cette démarche (interne et externe). EMCO2 Solution possède un large portefeuille de projets, diversifiés en termes de technologies et pays, et suivant les standards les plus strictes afin de vous garantir des projets présentant des co-bénéfices sociaux et environnementaux, et des réductions d’émissions réelles, vérifiables et uniques.

EMCO2 Solution

32 rue Victor Hugo 92 800 Puteaux
Tel: 01 41 38 67 01
E-mail: contact@emco2-solution.com

 

Articles proches :

Sylvie Bilan carbone, Développement durable, Economie, Environnement, Grenelle de l'Environnement, Pollution de l'air et du sol, Taxe Carbone , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article La place de la compensation carbone dans une stratégie carbone
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : La place de la compensation carbone dans une stratégie carbone

Déposer un commentaire à l'article : La place de la compensation carbone dans une stratégie carbone