Accueil > Développement durable, Economie, Environnement, Transports durables > Coup d’air pour Heuliez et sa voiture électrique

Coup d’air pour Heuliez et sa voiture électrique


En redressement judiciaire depuis le 15 avril, l’entreprise automobile Heuliez qu’avait été mise en liquidation judiciaire, peut maintenant respirer. Le tribunal de commerce de Niort a accordé six mois « d’observation » à l’entreprise automobile qui doit trouver des investissements à hauteur de 45 millions d’euros. Cette décision favorable, a été encouragée par l’apport de 10 millions d’euros par l’Etat français via le Fonds stratégique d’investissements (FSI) et l’aide de 5 millions par la région Poitou-Charentes.

Spécialisée dans la production de voitures électriques, Heuliez va pouvoir continuer le développement d’un prototype 100% électrique. Le sympathique « Friendly », qui devra être lancé dans le marché l’année prochaine, peut rouler jusqu’à 300 km sans être rechargé et possède un coût d’entretien des plus bas parmi ses concurrents.

Les 1000 employés qui risquait d’être renvoyés, ont maintenant une chance de sauvegarde. «Cette décision est un soulagement. Elle va nous permettre de continuer de travailler et de trouver des partenaires», a réagi Claude Point, délégué syndical CFDT.

Articles proches :

bdesmier Développement durable, Economie, Environnement, Transports durables , , , , , ,

  1. Il n'y a pas encore de commentaire à l'article Coup d’air pour Heuliez et sa voiture électrique
  1. Pas encore de rétrolien à l'article : Coup d’air pour Heuliez et sa voiture électrique

Déposer un commentaire à l'article : Coup d’air pour Heuliez et sa voiture électrique